[TEST CIN&SON] : SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Tout les tests de vidéoprojecteurs réalisés par les testeurs de Cin&Son sont ici.

Modérateurs : Les Modérateurs, Les Testeurs

Avatar de l’utilisateur
contemplationaveugle
Professionnel
Messages : 881
Inscription : 09 Nov 2007, 20:48
Localisation : perpignan

[TEST CIN&SON] : SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar contemplationaveugle » 01 Fév 2015, 13:41

Image







Visitez notre site pour choisir votre vidéoprojecteur avec la meilleure prestation d'optimisation à domicile offerte de France


WWW.HOMECINEMA-CONCEPT.COM








Image


SONY VPL VW300ES mise à disposition par l’enseigne CINEMOTION.
SERVEUR 4K mise à disposition par SONY France.






Publié par Cédric Sabattié (contemplationaveugle) technicien certifié THX home cinéma niveau I et II.

Image


I. INTRODUCTION
II. PRESENTATION
III. AVIS SUBJECTIF SUR LA QUALITE D’IMAGE PROJETEE
IV. RESULTATS OBJECTIFS

1. ECLAIREMENT ET UNIFORMITE
2. CONTRASTE SEQUENTIEL
3. CONTRASTE INTRA-IMAGE SUR MIRE FENETRE 10%
4. CONTRASTE INTRA IMAGE SUR MIRE FENETRE 1%
5. CONTRASTE INTRA IMAGE SUR MIRE EBU
6. CONTRASTE INTRA-IMAGE ANSI
7. MTF

V. RECAPITULATIF TECHNIQUE
VI. CONCLUSION
VII. REMERCIEMENTS





PREAMBULE


CONDITION DE TEST :


- Salle entièrement dédiée (sol, murs et plafond noirs)
- Ecran 400 cm de base toile ORAY PVC gain 1 format 2.35
- Distance de projection 535 cm
- Source OPPO BDP 103D en sortie directe filtres vidéo inactifs
- Source serveur 4K sony
- Source PC ALIENWARE 18 Proc I7 4910 MQ OC 4.1 GHz 16 GO double carte graphique AMD Radeon R9 M290X (diffusion extrait de film en 4K et mire 4K 1 pixel)

MATERIELS DE MESURE :

- Spectroradiomètre PHOTO RESEARCH PR 670
- Luxmètre PCE-L100 classe A
- Mire AVCHD
- Mire EBU
- MIRE 4K 1 pixel
- Blu-Ray 2D “OBLIVION”, “AVATAR”, “Casino royal “, “Prometheus “, Star treck into darkness”



I. INTRODUCTION



Comme expliqué lors de notre précédent rapport sur le JVC X35 ICI, le home cinéma est une passion qui a pour but de nous faire découvrir des œuvres par l’image et le son qui nous transporte au cœur de l'action.
Pour que l’immersion par l’image soit totale l’industrie du cinéma nous impose progressivement la résolution 4K (plus de 4 fois la résolution FULL HD).

Ce standard permet d’obtenir une image plus précise et surtout permet de se rapprocher de l’écran et/ou de projeter sur un écran de base plus importante sans voir les pixels.
Sur le marché de la vidéoprojection grand public pour le moment seul le constructeur SONY propose des vidéoprojecteurs avec de vraies matrices 4K depuis fin 2011 avec le model VW1000 ES. Pour la fin de l’année 2014 SONY propose désormais 3 modèles 4K dont le SONY VPL VW300ES.

Mais la résolution 4K est-il le seul argument de SONY pour faire de son vidéoprojecteur une référence ? Répond-il aux standards du cinéma ? Quelles sont les performances « réelles » de ce SONY VPL VW300 ES ?

Ce rapport a pour but de vous présenter de la manière la plus objective possible le SONY VW300ES à travers de nombreux tests et mesures. Il y aura quelques avis subjectifs mais ils n’auront pas pour but de vous convaincre. Chacun a ses critères reposant sur des aspects objectifs et/ou subjectifs, ce rapport vous aidera à y voir plus clair.


II. PRESENTATION


Depuis la fin d’année 2014 SONY commercialise le SONY VPL VW300ES, un vidéoprojecteur 4K qui se veut accessible (moins de 7000 euros).

Ce SONY a été conçu sur la base du VW500ES mais avec quelques options en moins (iris, mémoire zoom, calibrage automatique, puissance de la lampe inférieure de 35W…).

Cependant il a bénéficié de toutes les améliorations apportées au VW500, ce dernier ayant rencontré quelques défauts de jeunesse lors des premières séries. A noter que SONY a su être réactif auprès des consommateurs avec un SAV de qualité.

Nous avons affaire à un vidéoprojecteur possédant une carrosserie d’un aspect «mat granuleux » ce qui change de l’aspect laqué. Personnellement j’aime beaucoup, c’est moins salissant (pas de trace de doigt) et cela se raye moins facilement.

La finition est impeccable, nous sommes en présence d’un produit de qualité.
Ce modèle possède un bon gabarit avec ses 14 kilos.

A l’usage, en mode lampe bas le SONY VW300 reste très silencieux, il sait se faire oublier, en mode haut son bruit de fonctionnement est acceptable.
Les réglages du zoom, du lens shift et du focus sont entièrement motorisés ce qui facilite grandement la mise en place et l’optimisation.



La connectique se compose de 2 entrées HDMI 2.0 (entrée HDMI 2 compatible avec HDCP 2.2, d’une entrée LAN RJ45, RS-232C, une entrée infrarouge minijack, 2 connectiques TRIGGER mini jack et d’une connectique USB.


Image



La télécommande est identique à celle du SONY VW500. L’utilisateur aura accès aux principaux modes et fonctions d’une simple pression de touche (sélection de l’input mode film1, film2, référence, TV, photo, game, user, 3D, espace couleur, température couleur, gamma, aspect, correction de couleur, reality creation, amélioration de la netteté, contraste, luminosité… Ainsi que la touche light pour le rétro-éclairage qui est bien utile dans nos salles obscures.


Image



Les lunettes 3D RF (modèle TDG-BT500A) La connexion RF assure un affichage 3D Full HD stable sur un champ de vision plus large qu'avec une connexion infrarouge.


Image


La lampe (référence LMP-H230) : C’est une lampe au mercure ultra-haute pression de 230W. La garantie Prime Support comprend une couverture de la lampe pendant un an ou 1000 heures.


Image


Image
Image


La présentation des menus est identique à celle du SONY VW500, en première page nous avons accès aux réglages de base de l’image (mode d’image, motionflow, contraste, lumière, couleur, teinte température couleur, netteté) ainsi que les sous sections création réalité, noir ciné pro et réglages expert.


Image


Dans la section température couleur, nous trouvons 4 modes prédéfinis (D93, D75, D65, D55) ainsi que 5 modes personnalisés.



Image


Dans la section réglages expert nous avons accès à différents réglages de filtres vidéo, de la correction gamma, de la correction des couleurs de l’espace couleur etc.


Image



Voici la section du réglage de l’écran avec différent format d’aspect image :



Image



Voici la section réglage où vous pouvez sélectionner entre autre la langue et le réglage du refroidissement.



Image



Voici le section fonction où vous y trouverez les différents paramètres 3D ainsi que la plage dynamique du HDMI.



Image





III. AVIS SUBJECTIF SUR LA QUALITE D’IMAGE PROJETEE




Le SONY VW300 délivre une image démonstrative ! L’image est très plaisante à contempler. Les nouveaux propriétaires ne se seront pas trompés en choisissant ce vidéoprojecteur.

Personnellement ce SONY m’a procuré la sensation d’une image « nettoyé », limpide avec un bon équilibre colorimétrique et une fluidité redoutable. Avec une optimisation et un calibrage le SONY VW300 nous dévoile toutes ses performances en nous offrant une image se rapprochant des performances des diffuseurs références. Manque juste un iris qui faciliterait sa mise en place en ayant pour objectif de garder la valeur cible de luminance mais cela est réservé à son grand frère.

Voici quelques avis de personnes ayant participées à notre présentation du SONY VW300 calibré dans une salle dédiée :


Aimepijoan « … l'image délivrée par ces projecteurs est HALLUCINANTE de précision , de netteté , de colorimétrie…Quand Cédric nous a passé de la 4K sur le Sony VW300ES , tout le monde a fait WHAOU !!! Dans la salle, l'image est : SUBLIME et ce sur 4M de large, même en se rapprochant de l'écran, on voit pas les pixels . »


SnipizZ « …gros coup de cœur pour le Sony 300es qui délivre une image tout bonnement exceptionnelle »


Adrien13 «…Une énorme claque avec ce 4K SONY 300es, une définition exceptionnelle, j'avais l'impression de regarder un écran plasma de 4m de base.
Une fluidité redoutable sur les mouvements lents et rapides, une colorimétrie ajusté aux petits oignons par notre maître en la matière... »


Melomane34 « …Démo 4K réglée aux petits oignons, détails, couleur naturelle, beau contraste. Quelle Image!!!!!!!! »


Noisette34 « …J'avoue que Le Sony vw300 en 4k pourrait facilement donner envie de quitter la famille des JVC… »


Laric « …Nous avons pris deux claques ce WE, d'une part les superbes images du Sony 300 en 4K… Il est clair que le Sony VW300 4K était TRES bien, excellent même, une fluidité remarquable des détails de fou (avec un super boulot du Reality Création Engine).... »


JPV9« Alors que le samedi le Sony avait ma préférence à un chouilla, bizarrement le Dimanche à un chouilla près je préférai le JVC... Mais tout ceci fut balayé par l'arrivée du Sony 300... Et PAN!!... Fessée. 4 ans que je n'avais pas eu cette sensation de waaaooouuuuuhhhh!! La messe est dite les amis. 4m de base, 2.35, calibration précise de Cédric, un bluray bien encodé et le tour est joué... Star Trek into Darkness, début du film les deux acteurs sautent dans la mer... J'ai pris ma respiration lors du saut lol… En parlant du Dimanche Mon voisin à lui aussi eu des sensation, sur le saut de Star Trek n'est ce pas Laric… »


Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image



L’image en 4K apporte un gain qualitatif bien visible, une « fenêtre ouverte » sur la scène d’action qui amplifie la sensation d’immersion (cf voire les commentaires plus haut).



Image

Image

Image

Image






IV. RESULTATS OBJECTIFS




Une image flatteuse peut suffire à répondre à des critères subjectifs mais qu’en est il des critères objectifs ? D’ailleurs sur quoi doit-on se baser pour répondre à des critères objectifs ?


L’image d’un film créée dans un studio est par définition parfaite car c’est le lieu où le réalisateur et son équipe ont défini leur œuvre et ont jugé sa qualité. Les images du film sont projetées par un projecteur numérique référence étalonné dans un environnement contrôlé. Il y a donc des normes, des méthodes et des recommandations qui consolident le maintien de la cohérence de la qualité d’une œuvre entre les studios, les médias et les salles de projection (publiques ou privées).


Comme évoqué dans l’introduction le home cinéma est l’action de faire entrer le cinéma chez soi, c'est-à-dire une grande image mais avec toutes les normes et recommandation qui la caractérisent.


Le traitement de couleur pour le cinéma numérique est régit pas les normes et recommandations SMTE 432-1 englobant 3 documents SMPTE (SMPTE 431-1,3 431-2,4 431-3,5). Ces documents décrivent entre autre les méthodes de mesure ainsi que les valeurs attendues pour juger les performances minimum requises du projecteur dans son environnement de projection. Des tolérances dans les résultats de mesure réalisés sont à considérer en fonction des conditions de projection.



La référence est le niveau ou la valeur du paramètre désiré (norme). C’est à partir de cette valeur que sont définies les tolérances en fonction des conditions de projection.



La salle de projection référence (studio) est l’environnement dans lequel les critiques, les décisions et les validations sur l’image se font.



La salle de cinéma commerciale est l’établissement dans lequel le grand public considère l’image d’un film.

C’est à partir de ces documents et méthodes que nous avons évalué de façon objective le SONY VW300.


Pour ce qui est des normes colorimétrique nous devons prendre en compte les contraintes et les limitations techniques des médias destinés au grand public HDTV (gamut REC 709, encodage vidéo 8 bits 16-235, température couleur D65, gamma entre 2.2 et 2.4…).



Avant toute chose il est intéressant de vous soumettre les résultats de mesure colorimétrique du SONY VW300 avec son mode d’image se rapprochant le plus des valeurs cibles sans calibrage (mode référence, BT709, gamma2.1).
Il est important de préciser que ces mesures sont obtenues dans une salle optimisée ayant les caractéristiques d’une salle référence (murs, sol, plafond complètement noir, réflexions contrôlées, écran gain 1).



Image
Image
Image
Image
ImageImage
ImageImage
ImageImage


Voici les résultats obtenus après optimisation et calibrage du SONY VW300 (configuration utilisée par la suite pour mesurer les performances du SONY VW300).



Image
Image
Image
Image
Image



Remarque, SONY fournit des vidéoprojecteurs assez linéaires dans la restitution de la température couleur entre 0% et 100% de blanc. Les réglages RVB de la température couleur réagissent bien, les saturations paramétriques sont très précises. Il ne manque qu’un réglage paramétrique du gamma pour les perfectionnistes (gamma ayant une courbe légèrement en S que l’on peut légèrement limiter sans l’annuler).



1) ECLAIREMENT ET UNIFORMITE:





Voici le tableau extrait du document SMPTE 431-3 portant sur la procédure de mesure de la luminance/éclairement et sur les valeurs cibles sur l’écran


Image


Afin d’éviter toutes influences provoquées par la salle et l’écran sur les mesures, nous avons retenu la mesure de l’éclairement au luxmètre pour déterminer les performances du SONY VW300.


Nous avons utilisé un luxmètre classe A. Le protocole de mesure consiste à placer dos à l’écran le capteur orienté vers l’optique du vidéoprojecteur. Ensuite on utilisera un trépied d’appareil photo placé à environ 1 mètre du vidéoprojecteur dans son axe de projection afin d’appliquer une ombre portée sur l’écran juste à côté d’une zone mesure. On place le capteur dans la zone d’ombre portée afin de mesurer les réflexions lumineuses de la pièce. Il suffit de soustraire la mesure du vidéoprojecteur avec la mesure de l’ombre portée, ainsi nous obtenons la valeur réelle issue du vidéoprojecteur.



Photo de l’ombre portée sur l’écran (mire à damier projetée).

Image



Voici les 9 mesures de l’éclairement (après soustraction des mesures des réflexions lumineuses de la salle) réalisées à partir d’une mire 100% blanc projetée par le SONY VW300 calibré. Les valeurs entre parenthèse sont les mesures effectuées sur une mire à 0% de blanc (noire).
Tableau représentant l’écran 16/9 avec mesure effectuée au centre de chaque case.


Image

*() valeurs mesurées à 0 IRE

Pour le centre nous mesurons 151.54 lx ce qui est largement dans les + ou - 32.3 lx de la référence des 151 lx.
A titre indicatif si nous regardons la plus faible des valeurs mesurées dans un coin nous obtenons 129 lx. Nous obtenons le résultat suivant : (129/151.54) x 100 = 85.12 % (le SONY VW300 dépasse les 80% minimum requis pour un studio).

La plus faible valeur mesurée dans les côtés est de 132.27 lx. Nous obtenons le résultat suivant : (132.27/151.54)x100 = 87.28 % qui est au dessus du minimum requis des 85% pour un studio.


Pour les données qui suivent les valeurs calculées sont issues des nombreuses mesures qui n'ont pas été publiées dans ce rapport :oops: )
En moyennant toutes les valeurs trouvées (résultat 127.25 lx) nous pouvons calculer le flux lumineux émis par le SONY VW300 calibré à D65 en mode lampe haute en focale courte projetant une image à une distance de 560 cm sur un écran blanc gain 1 16/9 de 400 cm de base:
4x(4/(16/9))127.25 = 1145.75 LUMENS

En moyennant toutes les valeurs trouvées (résultat 424.79 lx) nous pouvons calculer le flux lumineux émis par le SONY VW300 calibré à D65 en mode lampe haute en focale longue projetant une image à une distance de 560 cm sur un écran blanc gain 1 16/9 de 190 cm de base
1.9x(1.9/(16/9))x424.79 = 862.96 LUMENS


En moyennant toutes les valeurs trouvées (résultat 99.54 lx) nous pouvons calculer le flux lumineux émis par le SONY VW300 calibré à D65 en mode lampe bas focale courte projetant une image à une distance de 560 cm sur un écran blanc gain 1 16/9 de 400 cm de base:
4x(4/(16/9))x99.54 = 896.25 LUMENS

En moyennant toutes les valeurs trouvées (résultat 330.26 lx) nous pouvons calculer le flux lumineux émis par le SONY VW300 calibré à D65 en mode lampe bas en focale longue projetant une image à une distance de 560 cm sur un écran blanc gain 1 16/9 de 190 cm de base
1.9x(1.9/(16/9))x330.26 = 670.93 LUMENS

Le SONY VW300 peut afficher 48 cd/m² à D65 sur un écran avec une toile PVC gain 1 16/9 de 365 cm de base mais en focale courte avec le mode lampe haut.
Il faut garder à l’esprit que la plupart du temps on utilise un vidéoprojecteur avec une focale moyenne et qu’il vaut mieux garder de la puissance en réserve (prendre en compte l’usure de la lampe, du type de toile, de son gain…).
Pour obtenir 48 cd/m² en mode lampe bas environ 300 cm de base d’écran serait idéal avec un écran gain 1.
Pour obtenir 48 cd/m² en mode lampe haut environ 340 cm de base d’écran serait idéal avec un écran gain 1.



UNIFORMITE DE LA TEMPERATURE COULEUR



Voici les mesures sur l’uniformité de la température couleur (SONY VW300 calibré sur une mire fenêtre à 6531.92°)



Image



2) CONTRASTE SEQUENTIEL:




Voici le tableau extrait du document SMPTE 431-2 portant sur la procédure de mesure du contraste séquentiel, la référence et les tolérances.



Image



La mesure du contraste séquentiel doit s’effectuer avec le vidéoprojecteur calibré (48 cd/m²). Pour ce test le SONY VW300 est placé à 560 cm de l’écran.



En mesurant sur les 9 zones d’une mire 100 IRE nous avons obtenus une moyenne de 138.237 lx et une moyenne de 0.0163 lx pour la mire 0 IRE.


Le SONY VX300 calibré à 48 cd/m² au centre de l’écran en mode lampe haut possède un contraste séquentiel de : 138.237/0.0163 = 8639:1


En mesurant sur les 9 zones d’une mire 100 IRE nous avons obtenus une moyenne de 138.36 lx (non mentionnées dans les tableaux précédents) et une moyenne de 0.0139 lx pour la mire 0 IRE.


Le SONY VX300 calibré à 48cd/m² au centre de l’écran en mode lampe bas et possède un contraste séquentiel de :
138.36/0.0139/= 9953.95:1



3) CONTRASTE INTA-IMAGE SUR MIRE FENETRE 10%



Image

* Valeurs mesurées des réflexions lumineuses






Même procédure pour ce calcul du contraste, nous moyennons les valeurs mesurées et nous soustrayons les mesures moyennées issues des réflexions lumineuses.


Sur la mire fenêtre 10% le SONY VW300 calibré à 48 cd/m² au centre de l’écran en mode lampe haut possède un contraste intra-image de : 150.735/0.115 = 861.342:1



4) CONTRASTE INTA-IMAGE SUR MIRE FENETRE 1%



Image



Dans le cas de la mesure de cette mire fenêtre à 1% les réflexions lumineuses de la salle sont quasiment nulles.




Sur la mire fenêtre 1% le SONY VW300 calibré à 48 cd/m² au centre de l’écran en mode lampe haut possède un contraste intra-image de : 154.13/0.0257= 5997.27:1



5) CONTRASTE INTRA-IMAGE SUR MIRE EBU


Image

* Valeurs mesurées des réflexions lumineuses





Même procédure pour ce calcul du contraste sur la mire EBU, nous moyennons les valeurs mesurées et nous soustrayons les mesures moyennées issues des réflexions lumineuses.



Sur la mire EBU le SONY VW300 calibré à 48 cd/m² au centre de l’écran en mode lampe haut possède un contraste intra-image de : 152.22/0.137 = 1111.09:1




6) CONTRASTE INTRA-IMAGE ANSI




Voici l’autre tableau extrait du document SMPTE 431-2 portant sur la procédure de mesure du contraste intra-image, la référence et les tolérances.



Image



Le contraste intra-image est sans doute plus important que le contraste séquentiel car il détermine la dynamique d’une image

Pour le Home Cinéma il est même admis un contraste intra image de 80 :1 (selon le document INFOCOMM 3M-2011 DS1)

Deux mires à damiers ont été utilisées pour effectuer les mesures. La procédure de mesure est identique à celle utilisée pour la mesure de l’éclairement.



Première mire à damier :


Image

* Valeurs mesurées des réflexions lumineuses


Deuxième mire à damier :


Image

* Valeurs mesurées des réflexions lumineuses






Avec ces deux mires à damier nous obtenons une valeur moyenne de 140.14 lx pour les cases blanches et une valeur moyenne de 0.665 lx .

Dans notre salle de projection, à l’écran nous obtenons un contraste intra-image de : 140.14/0.665 = 210.73 :1

Afin de connaître le contraste intra-image réel du SONY VW300 nous devons soustraire les valeurs mesurées à celles des valeurs mesurées des réflexions lumineuses de la pièce.

Nous obtenons donc avec ces deux mires à damier une valeur moyenne de 139.66 lx pour les cases blanches et une valeur moyenne de 0.243 lx.

Le SONY VW300 possède un contraste intra-image de : 139.66/0.243 = 574.73 :1




7) MTF (MODULATION TRANSER FUNCTION):




Actuellement, tous les vidéoprojecteurs home cinéma ont une résolution full HD. Ils possèdent des matrices ayant une résolution de 1920 pixels sur leur largeur et 1080 pixel sur leur hauteur. Pourtant des différences visuelles subsistent.

Certains vidéoprojecteurs délivrent une image très nette alors que d’autres délivrerons une image plus douce voire limite floue. La netteté est souvent évaluée de façon subjective, et dans ce cas il est difficile de quantifier et de donner une valeur qui servira de point de comparaison entre les vidéoprojecteurs. Visuellement, il est difficile d’évaluer de combien de pourcentage un vidéoprojecteur sera plus nette ou moins nette qu’un autre.
La particularité de ce SONY est qu’il a une résolution 4K (4096X2160) ce qui oblige l’utilisation d’une optique ayant un fort pouvoir séparateur.

Bien évidemment de bonnes convergences des matrices contribuent au résultat final de la netteté.
Voici les convergences de notre modèle testé :



Au centre de l’image



Image



Comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessus, le SONY VW300 de notre test possède de bonnes convergences.


Il existe des méthodes pour quantifier le pouvoir de résolution d’une optique ou plus précisément dans notre cas le couple lampe-matrices-chemin de lumière-iris et optique.


La méthode utilisée pour ce test consiste à mesurer la quantité de modulation (contraste) dans une paire de lignes (ligne blanche avec une ligne noire) issue d’une mire de résolution projetée par le SONY VW300.



Un petit aparté, en sortie de carton les SONY série VW (4K) sont dans l’incapacité de projeter correctement les mires de résolution 1 pixel, 2 pixels et 3 pixel. Des aberrations chromatiques apparaissent sur toute la surface de l’écran.


Cependant une procédure existe pour régler ce problème, LES SONY SERIE VW (4k) SONT DONC CAPABLE D’AFFICHER LES MIRES DE RESOLUTIONS SANS PROBLEME CHROMATIQUE


Mire 1 pixel vertical

Image

Mire 1 pixel horizontal

Image

Mire 1 pixel (horizontal ou vertical) sans les problèmes chromatiques

Image




Nous recherchons ici la MTF ou FTM (fonction de transfert de modulation), voici son calcul :


MTF = (intensité lumineuse max – Intensité lumineuse min) / (intensité lumineuse max + intensité lumineuse min)


Un MTF d’un élément optique mesuré à « 1 » (100%) nous indique que la netteté de cette optique sera théoriquement parfaite.

Plus la fréquence spatiale augmente (nombre de paire de lignes noires et blanches par mm) plus la valeur de la MTF diminuera.

Le phénomène de la diffraction apparait à haute fréquence spatiale c'est-à-dire qu’une partie de la lumière des lignes blanches se diffusera dans les lignes noires voisines et réciproquement. Il est généralement considéré comme limite de fréquence spatiale atteinte (la limite de Nyquist) lorsque le MTF d’une optique atteint 5%.



L’image ci-dessous décrit bien le phénomène (observez les tracés bleu et rouge).



Image



Pour le SONY VW300, la limite de Nyquist n’est pas définie par son optique car nous n’avons pas la possibilité de mesurer les limites de ses performances.

La seule possibilité de mesurer la MTF De ce SONY est d’utiliser le couple matrice-optique. Dans ce cas la limite de Nyquist sera déterminée par la résolution des panneaux SXRD.

Nous savons que les panneaux SXRD mesurent 0.74 pouces de diagonale soit 1.879 cm. La résolution de ces panneaux est de 4096 pixels x 2160 pixels.

Pour connaître le nombre de pixel sur la diagonale il faut appliquer le théorème de Pythagore :

( Diagonale )² = ( Longueur )² + ( Hauteur )²
Diagonale = √ ( Diagonale )²

Soit :
Diagonale² = (4096)² + (2160)²
Diagonale = √ 21 442 816
Diagonale = 4630.638 pixels


Pour connaître la limite de Nyquist il faut diviser le nombre de pixels de la diagonale par sa longueur soit :
4630/1.879 = 2464.07 pixels/cm = 246.4 pixels/mm

La limite de Nyquist pour le SONY VW300 est de 123.2 paires de ligne/mm (246.4/2) qui sera atteinte avec une mire de résolution de lignes blanches et noires de 1 pixel de large.

La procédure de mesure a consisté à placer un spectroradiomètre à une distance de mesure de 41 cm par rapport à l’écran de projection avec un angle d’ouverture de mesure de 0.125°.

Avec cet angle d’ouverture le spot (le point noir sur la photo qui est le point précis de mesure) est plus petit que le pixel affiché à l’écran. Le spectroradiomètre va nous permettre de mesurer l’intensité lumineuse des pixels blancs et noirs.



Image



Photo prise à travers le viseur du spectroradiomètre avec le spot (petit point noir au centre du viseur dans un pixel blanc). La photo est floutée car très difficile à effectuer :



Image



Voici les résultats des différentes mesures (SONY VW300 calibré à D65, mode lampe haut focale courte, image centrée dans l’optique) :



Image



Le contraste inter-pixel vertical sur une mire 1 pixel est de : 14.13/4.308 = 3.28:1
Le contraste inter-pixel horizontal sur une mire 1 pixel est de : 11.75/5.779 = 2.03:1



Image

Image



Le SONY VW300 possède donc une MTF ayant un résultat acceptable sur la mire 1 pixel. On notera cependant que la MTF horizontale est moins performante que la MTF verticale sur les mires 1 pixel (assez visible sur les photos ci-dessous).

Visuellement la fréquence spatiale est affichée pas de soucis. L’acutance n’est pas parfaite non plus (sur mire 1 pixel)



Image

Image




V. RECAPITULATIF TECHNIQUE


ImageImage

VI. CONCLUSION

Ce rapport a été réalisé en essayant d’avoir la démarche la plus objective que possible.
Bien sûr il est possible de traiter d’autres données, et les points étudiés peuvent sans doute être encore plus détaillés. Mais ce rapport reste l’un des plus complet qu’il vous est mis à disposition.
Il nous montre que le SONY VW300 est un vidéoprojecteur qui obtient des résultats remarquables.
Voici ce que nous retenons :
LES +
- Belles finitions
- Zoom motorisé
- Performance colorimétrique
- Uniformité de l’éclairement
- Image dynamique
- Fluidité
- Contraste intra-image
- Rendu sur les sources 4K
- Ventilation silencieuse

LES –
- Manque un iris pour facilité la mise en œuvre pour atteindre 48 cd/m2
- Mémoire zoom
- MTF 1pixel moyen mais en rapport avec la qualité de l’optique (une MTF avec de meilleure performance nécessite une optique plus chère)





VII REMERCIEMENTS

Je souhaite encore une fois remercier l’enseigne CINEMOTION qui a eu la gentillesse de me mettre à disposition ce SONY VW300 pour réaliser une démonstration ainsi que ce rapport et également SONY France pour le prêt de son serveur 4K.


Sabattié Cédric (contemplationaveugle)





Visitez notre site pour choisir votre vidéoprojecteur avec la meilleure prestation d'optimisation à domicile offerte de France


WWW.HOMECINEMA-CONCEPT.COM
Dernière édition par contemplationaveugle le 04 Avr 2015, 14:46, édité 3 fois.
http://www.homecinema-concept.com/
Choisissez votre vidéoprojecteur HDou4K, calibrage fait avec le photoresearch670 offert à domicile

Avatar de l’utilisateur
contemplationaveugle
Professionnel
Messages : 881
Inscription : 09 Nov 2007, 20:48
Localisation : perpignan

Re: RAPPORT SUR LE SONY VPL VW300ES

Messagepar contemplationaveugle » 01 Fév 2015, 13:42

Petit complément avec des tableaux.

Image

Image

Image
Dernière édition par contemplationaveugle le 05 Fév 2015, 12:18, édité 1 fois.
http://www.homecinema-concept.com/
Choisissez votre vidéoprojecteur HDou4K, calibrage fait avec le photoresearch670 offert à domicile

Avatar de l’utilisateur
shacard
Messages : 3392
Inscription : 06 Nov 2003, 15:09
Localisation : Limousin

Re: RAPPORT SUR LE SONY VPL VW300ES

Messagepar shacard » 01 Fév 2015, 15:53

Bravo pour ce test ultra-complet.

Avatar de l’utilisateur
Soulnight
Modérateur
Messages : 3193
Inscription : 20 Déc 2011, 10:53

Re: RAPPORT SUR LE SONY VPL VW300ES

Messagepar Soulnight » 01 Fév 2015, 16:10

Superbe test CINETSON! Merci pour se boulot de titan Cédric! Le meilleur test à ce jour de ce projo sur tout le web international!

:-)

Merci! :-)
Le site pour les tests de projecteurs & le home-cinéma: Projectiondream.com :yes:
Nos derniers tests:
--> Epson EH-TW9300 vs TW7300 vs Epson EH-LS10000: the Battle!
--> Sony VPL-HW65ES
--> JVC DLA-X5000

Avatar de l’utilisateur
mxav
Messages : 221
Inscription : 21 Oct 2003, 16:28

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar mxav » 01 Fév 2015, 18:15

Super test :D
J aimerais bien changer mon jvc hd550 par le Sony. Est ce q u il y a une perte importante sur le contraste entre les jvc et le 300es?

Avatar de l’utilisateur
Soulnight
Modérateur
Messages : 3193
Inscription : 20 Déc 2011, 10:53

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar Soulnight » 01 Fév 2015, 18:21

mxav a écrit :Super test :D
J aimerais bien changer mon jvc hd550 par le Sony. Est ce q u il y a une perte importante sur le contraste entre les jvc et le 300es?


Re-bienvenue mxav! :D Ca dépends de quel contraste tu parles! :wink:
Le site pour les tests de projecteurs & le home-cinéma: Projectiondream.com :yes:
Nos derniers tests:
--> Epson EH-TW9300 vs TW7300 vs Epson EH-LS10000: the Battle!
--> Sony VPL-HW65ES
--> JVC DLA-X5000

Avatar de l’utilisateur
mxav
Messages : 221
Inscription : 21 Oct 2003, 16:28

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar mxav » 01 Fév 2015, 18:50

Merci ;)
Je pense que le contrast intra image est le plus important. c est le contraste natif du sony qui me fait hésiter

Avatar de l’utilisateur
fOxneil
Modérateur vétéran
Messages : 1507
Inscription : 23 Nov 2011, 00:00
Contact :

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar fOxneil » 01 Fév 2015, 19:07

Énorme boulot. Bravo et merci pour ce test.
** Mon petit bureau C.I.N.E.M.A **
SONY HW55es – Screenline 0.8 – ONKYO 818 THX - HARMAN 3490 - D600 Jamo THX Ultra – BEHRINGER 1500 PRO - SONY BDP 6200 - QED

Avatar de l’utilisateur
vévé38
Professionnel
Messages : 5518
Inscription : 19 Fév 2011, 06:00
Localisation : Entre Vienne et Bourgoin Jaillieu
Contact :

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar vévé38 » 01 Fév 2015, 19:59

Bravo pour ce boulot titanesque !


Hervé

Avatar de l’utilisateur
Charon
Purple Modo
Messages : 2911
Inscription : 02 Sep 2013, 11:41

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar Charon » 02 Fév 2015, 10:11

Voilà un rapport qui n'a pas que le nom mais aussi le contenu......

MODE MODERATEUR ON

AUTO CENSURE DE CERTAINES PHRASES AFIN D'EVITER TOUT DEBORDEMENT ET SURTOUT GARDER LA LIGNE DE CONDUITE DE CIN&SON


C'est le test le plus complet que j'ai eu l'occasion de lire dans la langue de molière et même dans d'autres langues barbares......

Alors certes moins de compte rendu de rapport de test sur cin&son, mais cela est compensé par une qualité inexistante ailleurs.....

Toute la différence entre un vrai professionnel de l'image équipé comme il se doit et juste un amateur éclairé qui même si son travail peut être félicité, ne tient pas la comparaison avec ce que mon homonyme nous propose.

Un premier test post AUTO modéré et remplacé par: de la nouvelle ère de CIN&SON, d'une qualité sans précédent.

contemplationaveugle, merci de nous ouvrir les yeux et je te dis simplement vivement ton prochain "méfait" si bien fait.... :devotion:

Charon
Oppo 103d, Acer K750, Marantz NR1602, KEF 3HTC, 4HTS et 1 HTB2SE, XtremScreen Absolute White

Thaal
Messages : 1175
Inscription : 14 Août 2013, 22:48
Localisation : Cork, Irlande

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar Thaal » 02 Fév 2015, 11:44

Bravo pour ce test. Le travail et les mesures effectués sont tout à fait remarquable et représente sans aucuns doutes énormément de temps consacré et de rigueur.

Le tout est vraiment instructif et très pro. Et juste pour faire mon chieur, j'ai plus l'impression d'avoir lu un rapport de performance, qui à le mérite d'être objectif, mais il me manque juste le ressenti et le point de vue du testeurs par rapport au projo, en effet j'ai du mal à savoir si le projo est tout simplement bon et comment ce situe t il par rapport aux autre projo ?

Bonne continuation !
Sony VW500es (vendu) - PS4 pro / Apple TV 4k / XtremScreen Daylight Référence 1.1 V2 270cm

Avatar de l’utilisateur
Soulnight
Modérateur
Messages : 3193
Inscription : 20 Déc 2011, 10:53

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar Soulnight » 02 Fév 2015, 11:50

Pour pouvoir comparer les résultats, il faudra attendre le prochain test sur cinetson! :-)
Le site pour les tests de projecteurs & le home-cinéma: Projectiondream.com :yes:
Nos derniers tests:
--> Epson EH-TW9300 vs TW7300 vs Epson EH-LS10000: the Battle!
--> Sony VPL-HW65ES
--> JVC DLA-X5000

Anthony80
Messages : 29
Inscription : 31 Déc 2008, 15:40

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar Anthony80 » 02 Fév 2015, 13:34

Bravo contemplationaveugle, chapeau bas.

J'ai une petite question, ne sachant pas établir une corrélation entre le nombre de Lumens et le ressenti du spectateur,
est-ce qu'une puissance de 1150 lumens sur 4m de base est suffisante pour procurer un effet "grand spectacle" ?

J'ai justement un écran de 4m en 16/9 (mais avec un gain de 1.3) et n'ayant pas la possibilité de voir une démo
j'aimerai savoir si c'est suffisant, juste passable ou alors trop peu ?

Merci d'avance et encore bravo.

sylvain84
Messages : 736
Inscription : 27 Mai 2004, 21:15

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar sylvain84 » 02 Fév 2015, 14:02

l'ayant vu sur 4m chez cedric alias contenplationaveugle tu peux foncer avec ton gain 1.3 pas de soucis .

Avatar de l’utilisateur
Syrius
Administrateur
Messages : 4370
Inscription : 21 Oct 2013, 12:28
Localisation : Région Toulousaine

Re: TEST CINETSON: SONY VPL VW300ES--> Projecteur 4K INSIDE!

Messagepar Syrius » 02 Fév 2015, 17:19

Un GRAND MERCI à contemplationaveugle pour ce superbe travail.
J'ai hâtes de voir les futurs projos passer entre tes mains et d'en lire le rapport.
Très prometteur tout ça :headb2:

A+.
TV : Samsung PS 50A676 Ampli : Nakamichi AV1 + AVP1 Enceintes : Studio Lab (Av: SLB 302 + SUB B01 C : SLB Center02 Ar : SLB Sat02) Paradigm (Caisson : Prestige 1000SW) Sources : Pioneer BDP-320 ; Freebox HD v.5 ; Xbox ONE S


Revenir vers « Tests de vidéoprojecteurs »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités