220 V PROPRE !!!

Amplificateurs, sources, préamplis, vintage, correction acoustique stéréo

Modérateur : Les Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
VICTOR
Messages : 119
Inscription : 04 Juil 2005, 22:36
Localisation : bretagne

220 V PROPRE !!!

Messagepar VICTOR » 01 Oct 2006, 21:28

Salut , mon secteur est très mauvais ici :cry:
Habitant sur la cote le vent + en bout de ligne :o
Il n'est pas rare que je change des fusibles et que mes ampoules
clignotent :evil:
Maintenant que j'ai changé d'ampli avec une partie à lampes...

Quelqu'un pourrait me renseigner sur un appareil qui protègerait mon install des variations/surtensions (pas trop cher si possible) ??
Merci EDF en passant :twisted:

Merci d'avance pour votre aide :wink:

RCGV
Messages : 660
Inscription : 19 Août 2004, 21:19
Localisation : E Breiz kichen ar mor

Messagepar RCGV » 01 Oct 2006, 21:35

Bonjour,

D'abord, faire un courrier personnel au patron de EDF et envoyer ce courrier à Paris au siège social. Le plus souvent cela suffit à faire les travaux nécessaires sur les lignes. C'est que j'avais fait en d'autres temps, efficacité remarquable.

RC

Avatar de l’utilisateur
VICTOR
Messages : 119
Inscription : 04 Juil 2005, 22:36
Localisation : bretagne

220 V PROPRE !!!

Messagepar VICTOR » 01 Oct 2006, 21:48

Salut,je l'ai déjà fait..
Ils ont installés un mouchard pendant 3 semaines et m'ont dis que j'avais 240v de moyenne et que c'était acceptable :evil:

Que mes appareils devaient porter la mention 220-240v :o
Je pense qu'il faut que je protège moi-même mes appareils :roll:
Merci EDF :twisted:

Victor

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 03 Oct 2006, 20:08

Bonsoir Victor,

premier point, les variations du secteur : les lampes d'amplification n'aiment pas, pour deux raisons.

Tout d'abord le chauffage des filaments, rarement régulé, et qui doit être fait en 6,3V ou 12,6V selon les tubes : son rôle est de chauffer la cathode vers 875°C précisément afin qu'elle émette des électrons.
Trop froide elle se pollue et n'émet pas assez, d'où performances affaiblies.
Trop chaude elle perd de sa durée de vie, et ça va vite : si le secteur est à 240V au lieu des 230v habituels, la puissance du chauffage est multipliée par 1,09 donc +10% environ, (soit 13,7V) et la température de cathode monte à 930°C environ, ce qui diminue la durée de vie par deux pour certains tubes (et beaucoup plus pour d'autres...)

Deuxièmement, la haute tension sera plus élevée que prévue, par exemple 470V au lieu de 450V, et le débit des tubes (courant de repos) sera d'autant plus fort, la puissance dissipée aussi, l'échauffement de même, sur des tubes qui sont déjà chauffé trop fort par leur filament...
de plus les condos de filtrage vont souufrir, j'en ai même vu se mettre à fuire lorsque leur tension de service est à peine dépassée, et les valves redresseuses ont horreur de ça... :evil:

Il est absolument nécessaire de vérifier que même avec la tension secteur la plus élevée, les tensions de chauffage et haute tension sont correctes. Elles seront un peu basses lorsque le secteur sera normal, mais ce n'est pas gênant.
Si le transfo d'alim de vos amplis à tubes possède une prise au primaire pour 240V, utilisez-la.
Sinon installez un transfo d'isolement 230/230 avec différentes prises au secondaire, et de puissance largement calculée (1,5 fois la consommation de l'ensemble de la chaine). Il vous permettra de retrouver une tension d'alim normale même avec des surtensions longues.
Les surtensions brèves peuvent être absorbées par des varistances à oxyde de zinc, choisies avec une tension de service un peu supérieure à la tension normale, 250V est une bonne valeur.

Deuxième point, les coupures et microcoupures secteur : les interruptions brèves sont peu gênantes, car l'inertie thermique des tubes est grande.
Si cela produit des clics, installez des filtres antiparasites secteurs TRES largement dimensionnés (5 fois l'intensité nominale), vous en trouverez chez les détaillants de composants. Des condensateurs de classe X2 prévu pour le secteur peuvent supprimer ces clics (0,22µF/275V entre phase et neutre).
Pour les coupures plus longues, c'est très gênant car les lampes se voient privées de chauffage alors que la haute tension est encore présente (les condos mettent plusieurs minutes à se décharger). Lorsque le secteur revient, la HT monte immédiatement, mais la cathode met 1 minute à chauffer.
La HT sur un tube non chauffé est destructrice pour sa cathode, et va entamer TRES sérieusement sa durée de vie. :evil:

Le seul remède est l'onduleur avec batterie de sauvegarde, qui permet de produire du 230V en l'absence du secteur. Un onduleur capable de sortir 500VA va vous couter cher... :(

Autre idée : groupe électrogène ! présentez la facture à EDF, juste pour rire...
Que dites-vous d'une éolienne rien que pour vous ? :o
Bon, je plaisante, mais ce n'est pas drôle du tout... Vos amplis risquent gros à ce petit jeu.

A bientôt
Francis

Avatar de l’utilisateur
tropodator
Messages : 1112
Inscription : 21 Fév 2006, 11:16
Localisation : 79 Niort

Messagepar tropodator » 03 Oct 2006, 20:26

Bonsoir,

J'ajouterai que les onduleurs dit "On line" sont capables de réduire et de filtrer un certains nombre de parasites et de vous isoler de certains retours electrique venant du reseau. Ici le courant passe par une batterie et c'est cette derniére qui restitue le courant
Ceci n'est pas le cas des onduleurs dit Off line qui se limitent s prendre le relais en cas de panne electrique.
Les On line sont bien sure plus chere mais bcp plus efficace. J'ai souvant réussit a sauver du matos informatique de la panne grace à ce genre d'onduleur.
Par contre avant tout achat il est absolument necessaire de les tester car certains emettent un roronnement fort désagréable.
Enceinte DIY: La Nemesys

Avatar de l’utilisateur
VICTOR
Messages : 119
Inscription : 04 Juil 2005, 22:36
Localisation : bretagne

Messagepar VICTOR » 03 Oct 2006, 20:56

Bonsoir , merci beaucoup pour toutes ces précisions :D

Je pense ne pas être le seul à avoir un secteur suspect... :oops:

Un onduleur de labo serait idéal :roll:

Si quelqu'un à un onduleur... :cry:

Sinon un p'tit autotransformateur de chez mamie serait-il une mauvaise
chose :?:

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 03 Oct 2006, 21:14

J'y pensais, mais c'est de l'antiquité !

j'avais essayé à une époque un régulateur secteur (c'est un grand mot...) pour téléviseur : il s'agissait d'une sorte d'autotransfo **un peu** saturable, qui produisait un écrêtage du secteur lorsque celui-ci dépassait la valeur nominale (220V à l'époque).

J'avais constaté aux mesures que les variations du secteur étaient pas mal atténuées en sortie : 220V en entrée donnant 218V en sortie et 230V en entrée donnant 220V en sortie ! pas mal, hein ? :roll:

Mais la tension de sortie était un peu **aplatie** sur les crêtes et ça ronflait un peu. Je crois qu'on appelait ça Réguvolt, et la puissa,nce était limitée à 300VA pour le mien.
Vous pouvez trouver ça chez les brocanteurs pour 20€.
Mais ça ne filtre pas les surtensions ni ls microcoupures.

A+
Francis

Avatar de l’utilisateur
VICTOR
Messages : 119
Inscription : 04 Juil 2005, 22:36
Localisation : bretagne

Messagepar VICTOR » 03 Oct 2006, 21:36

C'est clair qu'un autotransfo ne règlerait pas tous mes problèmes :roll:

Et ça ??

http://www.apiguide.net/04actu/04musik/hi-fi_audiophile.htm

En plus gros car ampli gourmand :twisted:

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 03 Oct 2006, 21:54

Bonsoir,

ce symétriseur, j'en parle dans mon bouquin, c'est très efficace pour annuler les ronflettes et bruit de fond divers, et ça aère très bien le message, si le système est transparent bien sûr.
C'est utilisé par de nombreux studio professionnel aux USA, et c'est une idée de Martin Glassband qui le commercialise sous la marque equi=tech.

ça ne résoudra pas votre problème de coupures ni celui de surtensions, hélas.

Francis

Avatar de l’utilisateur
VICTOR
Messages : 119
Inscription : 04 Juil 2005, 22:36
Localisation : bretagne

Messagepar VICTOR » 03 Oct 2006, 22:09

Bonsoir,je lis pleins de choses sur le " onduleur online double conversion ".. :roll:

Serait-ce une solution complète pour moi ?






Je vais charger des batteries en journée (eolienne :lol: ) +un onduleur et aurevoir edf :D :D :D
Pas cher en plus :cry:

Avatar de l’utilisateur
VICTOR
Messages : 119
Inscription : 04 Juil 2005, 22:36
Localisation : bretagne

Messagepar VICTOR » 03 Oct 2006, 22:29

Ou alors : un conditionneur de réseau style MGE CT ou ExactPower EPT.

Je recopie bêtement ce que je lis ailleurs..Help !!! :cry:

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 04 Oct 2006, 00:48

Un onduleur On-Line, c'est pas donné : en 1000VA le moins cher que j'ai vu est à 440€ HT !

http://www.unitek-power.com/fr/products/omega.php

http://www.onduleurs.fr/product_info.ph ... RT230.html

Malheureusement je ne vois pas d'autre solution pour s'affranchir des coupures.

A demain
Francis

Avatar de l’utilisateur
ckl.kookus
Messages : 1248
Inscription : 01 Oct 2005, 18:00
Localisation : Into The Pit
Contact :

Messagepar ckl.kookus » 04 Oct 2006, 08:48

Les onduleurs "omega" de chez Unitek disposent de ventilos et sont donc bruyants ... il me semble que les seuls onduleurs on-line sans ventilos chez eux sont les onduleurs de la gamme "delta" : http://www.unitek-power.com/fr/products ... ta800-3000

Par contre, exit la double conversion, c'est de la mono pour ces matériels. Le prix pour le 1000 VA ... 591 € !
[...] Common human laws and interests and emotions have no validity or significance in the vast cosmos-at-large. - H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Chriscosi
Messages : 37
Inscription : 24 Août 2005, 13:52
Localisation : Kalliste

Messagepar Chriscosi » 04 Oct 2006, 12:46

Ma modeste contribution: face aux coupures répétées et aux variations de courant, j'ai opté pour la solution suivante:

Console d'alimentation pour home cinéma PureAV™ PF50

L’affichage à cristaux liquides permet aux utilisateurs de surveiller la tension d’entrée et l’intensité du courant en sortie pour chaque banc de prises. Chaque Console d’alimentation PureAV possède des caractéristiques innovantes, telles qu’un circuit multiphasé PureFilter, conçu pour éliminer le bruit de ligne électrique et livrer une alimentation pure et propre à tous vos équipements de valeur. Celui-ci isole vos composants audio, vidéo et numériques, et prévient la contamination du système par le bruit généré par l’un des composants. De plus, la protection avancée contre les surtensions déconnecte automatiquement l’alimentation de vos équipements lorsque la tension d’entrée atteint un niveau dangereux, et rétablit automatiquement l'alimentation lorsque la tension revient à un niveau sûr. Pour les menaces provenant d’autres sources que votre ligne secteur, toutes les Consoles d’alimentation PureAV possèdent une protection coaxiale, téléphone et Ethernet à haut débit.

Avantages :
• Le panneau de commande central à cristaux liquides vous permet de surveiller la tension et l'intensité du courant pour chaque banc de prises.
• Les bancs de prises programmables vous permettent de régler les fonctions programmables (retardateur, interrupteur)
• La console est conçue de façon à s'intégrer parfaitement à l'armoire où se trouvent vos équipements home cinéma
• Protection contre les surtensions évoluée
• Garantie à vie de Belkin et Assurance des matériels connectés jusqu'à 500 000 €.
• Protection électrique de niveau 3
• Circuits PureFilter Phase 5 avec filtres audio, vidéo, numérique et haute tension isolés
• Protection contre les perturbations des lignes coaxiales câble/signaux satellite
• Format de console pratique avec possibilité de montage en baie
• Panneau de commande ACL, voltmètre et ampèremètre
• Circuits PureFilter Phase 5 avec filtres audio, vidéo, numérique et haute puissance isolés
• 10 prises, y compris une prise supplémentaire à l’avant, pour protéger et organiser les composants de votre home cinéma à l’aide de paramètres programmables du retardateur
• 1 prise HiCurrent™ pour les amplificateurs énergivores
• Protection parafoudre de 8750 joules, crête de courant maximum de 300 000 ampères
• Câble d’alimentation PureAV SD™ 1000 de 3 mètres
• Protection de la ligne téléphonique avec séparateur de ligne intégré, protection des lignes Ethernet à haut débit, 3 paires de connecteurs plaqués or pour la protection satellite/câble/antenne

Je suis très satisfait du résultat: la centrale commande toutes les prises et j'ai l'esprit tranquile.
J'ai pu observé une nette augmentation du volume sonore mais en ce qui concerne la qualité...difficile à dire

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 04 Oct 2006, 13:43

la protection avancée contre les surtensions déconnecte automatiquement l’alimentation de vos équipements lorsque la tension d’entrée atteint un niveau dangereux,


Ces conditionneurs de réseau sont très efficaces, c'est vrai, MAIS le point de détail cité ci-dessus pose un vrai problème avec les amplis à tubes :
- une coupure intempestive fait disparaitre le chauffage filament alors que la HT reste présente plusieurs secondes (ou même minutes...)
- la remise sous tension se fait sur des tubes dont la cathode est refroidie, avec apparition immédiate de la HT, à moins que vous ayez eu le reflexe de couper les inters secteurs de ces amplis, pendant la coupure EDF...

Couper pendant les surtensions est dans ce cas une mauvaise idée : il faudrait écrêter la surtension.

Je crois que la mise en place d'un interrupteur de stand-by couplé à une tempo est la seule protection valable pour nos précieux tubes :
- à la mise sous tension, le chauffage est appliqué le premier, et il est impossible d'enclencher la HT avant que la tempo (1 min) soit écoulée.
- après on peut commuter la HT, puis l'enlever pendant les périodes de repos au besoin, et la remettre quand on veut. ça économise les tubes.
- à la coupure, on coupe d'abord la HT puis après quelques minutes le chauffage (par l'inter général de l'ampli).

- en cas de coupure secteur, c'est comme avant : brutal pour les tubes.
- lors de la réapparition du secteur, le chauffage redémarre MAIS PAS LA HT ! Il ya la tempo qui intervient.
- même si vous avez laissé l'inter de **stand-by** ON, la HT n'arrive qu'après la tempo. Vos tubes vous remercient ! :lol:

Il me semble que ces aménagements sont essentiels, en plus des appareils qu'on peut installer pour **régénérer, filtrer, écrêter** le réseau EDF.

c'est un VRAI problème.
Francis


Revenir vers « Electroniques Hi-Fi »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités