janus50 une sacrée évolution audio

Enceintes Hi-Fi (enceintes électrodynamiques, panneaux, ...)

Modérateur : Les Modérateurs

kalude34
Messages : 79
Inscription : 23 Août 2009, 16:47
Localisation : herault

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar kalude34 » 18 Mars 2010, 22:34

Bonsoir,

La production de grave de qualité sous un faible volume est possible, les solutions ne manquent pas, seul petit bémol, le rendement est souvent trop faible surtout pour se raccorder au janus (à 4mm d'entrefer et à plus forte raison à 3 !)
...les lois de l'acoustique sont incontournables... (quoique)

Claude

tiburce
Messages : 146
Inscription : 07 Mars 2009, 23:32

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar tiburce » 19 Mars 2010, 01:49

Et comment a-t-on toujours fait avec des moteurs de compression montées avec des pavillons dont le rendement dépasse allègrement les 110 dB ? Toujours la même solution : on rabaisse au niveau du grave, parce qu'on n'est pas en sonorisation et qu'on ne peut pas multiplier les caissons de basse !


Pour Haa: le double Janus ne descend pas beaucoup plus (100 Hz); tu mets quoi en dessous qui soit suffisamment petit ? un mini sub ? Quelque chose de petit diamètre, oui, mais il faut aussi quelque chose de pas trop profond, non?
Dans le grave on peut travailler à faible volume, mais il y a toujours une caisse qui prend de la place... pour supprimer cette contrainte, rien ne vaut le panneau, même le baffle plan avec des 38 ou 45 est plus épais. Va voir sur le site AudioNec l'enceinte "Answer" : Janus50 en haut, Panneau LS50 en bas, ça te donnera une idée.

haa
Messages : 269
Inscription : 29 Juil 2005, 13:23

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar haa » 19 Mars 2010, 06:43

.
Dernière édition par haa le 15 Août 2010, 19:42, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
onken10
Messages : 184
Inscription : 19 Nov 2003, 07:08
Localisation : aube

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar onken10 » 19 Mars 2010, 06:49

8) de rien haa , tu vois ou je veux en venir , :wink:
@+ onken10
sunfire tgIII- janus 50 sur vot enceintes DIY vot+ ESS central idem- onken &ess- 2 sub de 46 mc cauley - pchc projo barco 808 graphics, jvc hd 350 esl57

Olive123
Messages : 43
Inscription : 06 Juil 2007, 09:34

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar Olive123 » 19 Mars 2010, 07:29

Sylvain,
tu seras gentil de ne pas tout dévoiller à Thierry,
les prix vont monter :-)


A+ et bonnes écoutes.
Olivier.

Avatar de l’utilisateur
onken10
Messages : 184
Inscription : 19 Nov 2003, 07:08
Localisation : aube

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar onken10 » 19 Mars 2010, 07:32

salut Olivier , ce qui m'importe c'est la pasion de la musique , défois faut pas grand chose pour avoir le sourire , olivier pense a moi dans deux jours :wink:
@+ onken10
sunfire tgIII- janus 50 sur vot enceintes DIY vot+ ESS central idem- onken &ess- 2 sub de 46 mc cauley - pchc projo barco 808 graphics, jvc hd 350 esl57

Avatar de l’utilisateur
Juan-CLAudiO
Messages : 163
Inscription : 19 Août 2009, 22:14

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar Juan-CLAudiO » 19 Mars 2010, 12:08

Bonjour à tous
Juste une petite question, cela vaut combien une paire de LS50 ?

tiburce
Messages : 146
Inscription : 07 Mars 2009, 23:32

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar tiburce » 19 Mars 2010, 13:53

Le coût de revient doit être maintenant assez bien cerné, puisqu'une pré-série de 10 exemplaires est en production, celle qui sera présenté en Allemagne en mai; mais pour le prix à la vente, je crois que rien n'est encore figé... Ceci est valable autant pour les LS50 vendus par Lacroix que la solution complète "Answer", composée du Janus50 et du LS50, vendue par AudioNec.
Attendons et voyons...

billyjul
Messages : 468
Inscription : 24 Mars 2007, 16:18

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar billyjul » 19 Mars 2010, 14:47

j'ai écouté le prototype de la answer hez audionec et sa pousse très fort dans la grave
donc pour moi haa c'est que du bon,
par contre il faut faire très attention à la mise en ouvre dans la pièce parce qu'on peu très vite aller vers un grave magique ou une cata complète avec ce genre de système, je recommande une pièce traité acoustiquement sans sa à mon avis c'est la déception presque assuré
plus qu'avec un caisson de grave avec un hp rice kellog
de marque phl audio pour l'enceinte question d'audio nec j
j'ai vu les paires de boomer disposé sur une table chez eux maintenant je sais à quoi il servent

Mr quimbre fait la même chose mais avec le 38 de la maison du hp dans 300 litre et sa marche vraiment super bien :wink:

kalude34
Messages : 79
Inscription : 23 Août 2009, 16:47
Localisation : herault

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar kalude34 » 20 Mars 2010, 19:41

Pour ma part, j'ai adopté la solution baffle ouvert "linkwitz", avec deux-trois renforts internes, que je fais fonctionner en bi-amplification ce qui me permet de corriger la courbe des caissons ( qui serait légèrement montante) et qui facilite le raccord avec les janus, qui sont un peu "nerveux" depuis qu'ils sont passés à 3 mm d'entrefer !

Il y aurait d'autres solutions, peut-être poins encombrantes, comme des dipôles en push-pull, pour conserver l'analogie de fonctionnement avec les janus et préserver l'ouverture sonore, sans son de boîte fermée. Avec une correction plus énergique de la réponse grave cela devrait le faire.

globule1
Messages : 1
Inscription : 01 Fév 2010, 18:10

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar globule1 » 20 Mars 2010, 20:28

Bonjour à tous
J'ai construi le moteur mais je me heurte à la fabrication de l'équipage mobile!
comment faire?
cdt,

kalude34
Messages : 79
Inscription : 23 Août 2009, 16:47
Localisation : herault

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar kalude34 » 24 Mars 2010, 14:12

Bonjour Globule1,

J'ai une paire de janus que j'ai construits avant que Mr Deminière ne vende sa licence.
Je cherche à le faire évoluer au niveau de la membrane et je fais des recherches dans ce sens, tant au niveau de la bobine mobile que sur la membrane elle-même.
J'ai fait quelques essais de bobines faites à la main, fastidieux mais c'est possible , car mon but c'est de gagner du poids sur l'ensemble de l'équipage mobile : de 6,5 grs, (bobine deminière) je suis descendu à 5,3 grs avec une bobinée sur un support polyester de 0.1mm mais avec des problèmes de planeïté dus au retrait de la colle cyano.

Avec un copain du forum nous faisons des recherches sur une bobine gravée sur un support mince,
Pour la membrane, saches que le matériau employé est du papier pour acquarelliste de 200 grs/m2, insensible à l'humidité, car c'est un des points à ne pas négliger car cela risquerait de gondoler au fil du temps.
Je pense avoir trouvé un papier de ce genre mais avec un grammage plus faible et sensiblement la même rigidité (trés important) Je ferai quelques essais plus tard. Le but de tout ça est d'essayer de faire monter plus haut en fréquence le janus plutôt que de lui ajouter un tweeter qui ne rayonne pas du tout de la même façon et qui perturbe le rendu (epoustouflant) de l'image sosnore des janus.
Voilà, si tu as des idées ou des solutions, n'hésites pas . De même, si tu as besoin de conseils (je sais c'est un peu tard pour le moteur).
En tout cas, bravo pour t'être lancé tout seul !

à plus
Claude

tiburce
Messages : 146
Inscription : 07 Mars 2009, 23:32

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar tiburce » 28 Mars 2010, 00:59

Bonjour,

Le DIY a ceci d'épatant qu'on peut tout expérimenter librement. Pour la bobine du Janus, il y a une caractéristique singulière qui est à prendre en compte: elle est double, avec un côté du rectangle qui conduit un courant ascendant et l'autre côté un courant descendant; les polarité des 2 entrefers étant inversés, il y a ce que le constructeur appelle l'effet push-pull. Cela provoque un phénomène particulier si jamais la bobine plane vient à se déplacer trop loin : le bobinage arrière vient à se trouver dans l'entrefer avant et rencontre un flux magnétique inverse , et il y a freinage (je considère que le temps nécessaire à ce déplacement peut être considéré comme nul, mais en réalité, lorsque l'autre partie du bobinage arrive sur l'entrefer opposé, le signal a changé). Et ce freinage est double, quand la bobine va vers l'avant autant que quand elle va vers l'arrière. Donc une membrane de janus ne pourra jamais connaître l'équivalent du talonnage qui peut arriver dans un cône.
Il en résulte que la liberté de déplacement est exactement fixée par la largeur du bobinage sur la bobine plate, à quoi doit bien sûr correspondre la distance qui sépare les deux entrefers.
Nul doute que cette distance puisse être un champ d'expérimentation pour le contrôle de la dynamique via l'amplitude des déplacements que la membrane pourra connaître. Il en va de même pour le nombre de tours sur la bobine plane qui va influer sur la largeur de chaque bobinage qui reste en permanence dans le flux magnétique de l'entrefer.
Bonnes recherches.

tiburce
Messages : 146
Inscription : 07 Mars 2009, 23:32

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar tiburce » 28 Mars 2010, 01:14

Compte-rendu d’écoute de l’enceinte « Answer » chez Audionec

15h jeudi 25 mars à Saint-Mesmes, village perdu dans les champs du Vexin au sud de Roissy. Le patron d’AudioNec m’accueille à son domicile. Une moustache à la Brassens grisonnante, c’est Francis Chaillet, fabriquant en association avec François Deminière, Claude Lacroix et Jean-Yves Soria de l’enceinte Answer que je viens auditionner.
Le lieu d’écoute se trouve à l’étage du pavillon, où Francis a réuni trois pièces en abattant les cloisons pour obtenir un espace d’environ 60 m². Les murs portent encore les traces des travaux, pas tout-à-fait achevés. La pièce a été travaillée au plan phonique, des sortes de paravents en bois ajourés sont disposés en accordéon sur les côtés, des panneaux acoustiques sont placés près du mur arrière… mais il y a encore beaucoup à faire selon l’hôte de ces lieux.
Devant un copieux canapé est disposé l’écran digital du système de stockage et de contrôle des morceaux musicaux enregistrés, tandis que le coffret du serveur lui-même repose à terre entre les enceintes.
En fait, Francis m’explique qu’il vient de vendre l’exemplaire de démonstration et que pour mon RV, il me fera écouter le proto qui le précédait,  qui ne diffère que par une finition plus élaborée.
L’écoute débute et tout de suite l’ampleur me frappe : ce n’est pas un HP qui marche, c’est toute la pièce qui baigne dans la musique. En largeur, en hauteur, en profondeur, c’est la chanson de Piaf qui décrit ça le mieux « ça me rentre par la bas, ça me rentre par le haut … ». C’est une sensation douce d’enveloppement (aucune violence), consistante, comme dans une salle de concert : ce n’est pas projeté, comme devant un château d’enceintes, une muraille de membranes, style stade de France, c’est comme dans une salle de bal avec un orchestre qui joue : ça remplit tout, sans qu’on perde l’orientation de l’origine des sons. Etonnant.
Le deuxième étonnement c’est que le médium/haut grave me semble prédominant, mais sans exagération. Lorsque dans les locaux de la Maison de l’Audiophile on était passé du système Onken trois voies au système 4 voies en introduisant le pavillon Sato, cette partie du spectre était devenue subitement prédominante ( je veux éviter le terme ‘gonflé’ qui ne me semble pas à sa place ici).
Ici, je retrouve cette sensation. Une grande chaleur avec un détail ahurissant, la structure du son qui est comme agrandie au microscope comme si l’oreille avait connu une mutation génétique capable d’entendre plus et mieux. Par différence, mon système perso, avec pourtant des pavillons sablés 10 cellules en tôle et un moteur 288 derrière me semble comme retenu, intimiste (bien que capable d’éclater sur des forte, sans problème). J’évoque une question de réglage, le maître des lieux me répond finition du local non achevée, et disposition des enceintes et du point d’écoute à affiner. Tel que je le dis, cela semble être un défaut à atténuer, mais en fait, je m’habitue sans mal à cette profusion fabuleuse tellement jouissive. Je pense à la musique de Mozart à qui on reprochait de contenir trop de notes !! …la référence est élogieuse, mais cette écoute est somptueuse.
D’autant que le grave est superbissime, de tenue, de détail, de profondeur, tout autant que de vivacité, de nervosité : dire que ça ne traîne pas est un euphémisme. Les cordes de l’ensemble de contrebasses sont hyperprésentes, c’est sec, rien ne bave, c’est très propre, précis, détaillé et ça descend, ça descend, … c’est vertigineux (ah ! le premier morceau d’Himalaya !).
Je retrouve les qualités du grave rapide de mes VoT mais bien sûr sans la descente dans les profondeurs ! Le piano de concert est sublime, du haut jusqu’aux limites de la main gauche, quelle claque ! C’est riche, chatoyant, lumineux, de l’aigu jusque dans les grondements du grave.
Et enfin les voix sont superbes, les timbres justes, tout est véridique : un ténor éclate de splendeur, une soprane vous remue les tripes, une basse recule les limites de ce vous croyiez possible. La ligne mélodique est évidente, ça coule, ça glisse. La présence du grain de voix, de toutes les petites explosives des lèvres, des bruits de bouche, de toutes les intentions tonales… tout est là. La voix de Paolo Conte traduit au premier mot toute sa chaleur humaine, toute sa tendresse qui nous le fait aimer d’emblée. La voix de Satchmo est profonde et rocailleuse, somptueuse. La taille de la salle est immédiatement perçue, l’ambiance de l’environnement dans les cabarets de New York (Pawnshop) est là, on y est; les applaudissements sont à la fois secs et moelleux, comme une vague qui bouge…
J’arrête là. Je suis conquis. Quand le CD est de qualité, c’est simplement merveilleux. A côté les VoT écoutées dès le retour sur les mêmes disques ne déméritent pas loin de là. Je crois que je vais rehausser le médium/ haut grave, pour voir … mais bon, ce n’est pas la même pièce, pas le même système… je les aime bien, mes VoT ! Et … je programme déjà une prochaine écoute chez Francis.

Avatar de l’utilisateur
Juan-CLAudiO
Messages : 163
Inscription : 19 Août 2009, 22:14

Re: janus50 une sacrée évolution audio

Messagepar Juan-CLAudiO » 04 Avr 2010, 17:03

JOYEUSES PÂQUES !


YYY AAAA QUELQU' UUUNNNNNN !!!!!!!!
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.


Revenir vers « Enceintes Hi-Fi »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités