Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

4K, 8K, Laser, etc: on en parle ici !

Modérateur : Les Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Syrius
Administrateur
Messages : 4393
Inscription : 21 Oct 2013, 12:28
Localisation : Région Toulousaine

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Syrius » 24 Oct 2015, 11:05

Oui et j’ai hâte de voir ce que donneront les modèles de série.
TV : Samsung PS 50A676 Ampli : Nakamichi AV1 + AVP1 Enceintes : Studio Lab (Av: SLB 302 + SUB B01 C : SLB Center02 Ar : SLB Sat02) Paradigm (Caisson : Prestige 1000SW) Sources : Pioneer BDP-320 ; Freebox HD v.5 ; Xbox ONE S

Avatar de l’utilisateur
Jacky67
Administrateur
Messages : 3381
Inscription : 27 Déc 2013, 13:03
Localisation : Elsass

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Jacky67 » 24 Oct 2015, 14:26

Soulnight a écrit :Le truc c'est qu'en fait, c'est pas simili. Chaque pixel du signal 4k est bien attribué même si les pixels sont affichés en alternance. Pour tes yeux, c'est pas en alternance car c'est ultra rapide!

Donc le 2160p devient du 2160i... :o

Avatar de l’utilisateur
Syrius
Administrateur
Messages : 4393
Inscription : 21 Oct 2013, 12:28
Localisation : Région Toulousaine

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Syrius » 24 Oct 2015, 16:55

Bah non puisque chaque image est composé de tout ces points.
TV : Samsung PS 50A676 Ampli : Nakamichi AV1 + AVP1 Enceintes : Studio Lab (Av: SLB 302 + SUB B01 C : SLB Center02 Ar : SLB Sat02) Paradigm (Caisson : Prestige 1000SW) Sources : Pioneer BDP-320 ; Freebox HD v.5 ; Xbox ONE S

Avatar de l’utilisateur
Jacky67
Administrateur
Messages : 3381
Inscription : 27 Déc 2013, 13:03
Localisation : Elsass

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Jacky67 » 24 Oct 2015, 17:04

Et ce ne serait pas le cas du 2160i ? :refl:
Une image de 2160 lignes aura toujours 2160 lignes, non ? ;)

Avatar de l’utilisateur
Syrius
Administrateur
Messages : 4393
Inscription : 21 Oct 2013, 12:28
Localisation : Région Toulousaine

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Syrius » 24 Oct 2015, 17:34

Non car l’image entrelacé c'est une trame sur deux en deux temps et donc on est sur du 48 trames/seconde.
Là on est sur une image complete et donc en 24 images/seconde.
Je te l'accorde la diference est subtil. Mais là où il y a un affichage des ligne paires puis impaires (entrelassées) on a un dédoublement casi instantané de la matrice pour tout afficher en même temps (ou en donner l’impression).
TV : Samsung PS 50A676 Ampli : Nakamichi AV1 + AVP1 Enceintes : Studio Lab (Av: SLB 302 + SUB B01 C : SLB Center02 Ar : SLB Sat02) Paradigm (Caisson : Prestige 1000SW) Sources : Pioneer BDP-320 ; Freebox HD v.5 ; Xbox ONE S

Avatar de l’utilisateur
Jacky67
Administrateur
Messages : 3381
Inscription : 27 Déc 2013, 13:03
Localisation : Elsass

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Jacky67 » 24 Oct 2015, 18:49

Syrius a écrit :Non car l’image entrelacé c'est une trame sur deux en deux temps
Oui, et ça semble aussi être le cas ici : une moitié d'image affichée, puis une autre moitié par wobulation.


Syrius a écrit :Je te l'accorde la diference est subtil. Mais là où il y a un affichage des ligne paires puis impaires (entrelassées) on a un dédoublement casi instantané de la matrice pour tout afficher en même temps (ou en donner l’impression).
L'affichage des deux moitiés d'image n'est pas "en même temps" d'après ce qui a été dit plus haut, c'est d'abord une moitié d'image puis l'autre moitié.
Ca ressemble quand même beaucoup au fonctionnement de l'entrelacé. :mrgreen:

Je reste donc sur mon idée que ce 2160p se rapproche très fortement du 2160i. ;)
Je précise, au cas où on se serait mal compris : avec fréquences d'image identiques.
Par exemple du 2160p/60 sera affiché quasiment comme du 2160i/60.

Avatar de l’utilisateur
Mustang
Messages : 56
Inscription : 17 Déc 2011, 02:54
Localisation : Dans le 59 , près de Maubeuge et son Clair de Lune ;)

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Mustang » 03 Nov 2015, 13:20

A-t-on une idée de la taille de la Matrice ?

Parce que déjà quasi plus aucun constructeur de DLP à l'heure actuelle ne sort du 0,95" en matrice sauf Sim2 et peut-être Runco (et quelques exceptions comme Vivitek avec son 9090), car de toute façon, si on est logique, l'optique en aval de la matrice doit être très qualitative pour retranscrire tout le potentiel de la matrice en 0,95", et donc chère.

De mémoire, les matrices DLP 4K DCI font 1,6" !!! M'étonne pas que les cailloux des projos Tri-DLP font le diamètre d'un Blu-Ray en sortie :hallu: ...

Il faudrait déjà que TI sorte une matrice 4K en 0,95" (en 2K, les 0,95 peuvent aller jusque 20m de base en cinéma), mais je ne pense pas que ce soit dans les tuyaux :( ...

Et déjà là, rien qu'en matrice 4K (on ne parle pas de Laser / LED ou autre mais juste 4K), l'optique devra être de qualité et donc les prix s'envolent :headb2: ....

Les premiers DLP 4K à lampe UHP taperont facilement 5-6000 € (il n'y a qu'à voir les 0,95" les moins chers au moment de leur sortie : Planar 8130 / 8150 et Infocus IN82 et 83). C'était déjà leur gamme tarifaire, et il y a déjà 5-6 ans...

Pour rappel, une matrice 4K de 1000ES (sauf erreur) et plus petite qu'une matrice DLP 0,95" 2K :?: ....

Cherchez l'erreur...

De toute façon, hormis certains besoins spécifiques (Photo, ou sensibilité élevée à l'effet de grille), le 4K est loin d'être une révolution à l'écran (déjà au cinéma, sur des bases de 15 voir 20m, alors je ne parle même pas en Home-cinéma avec nos bases dépassant rarement 4m pour les plus larges). Et désolé si j'en choque certains, mais ce constat est le même pour bon nombre de personnes ayant accès à des machines Pro DCI (que ce soit Roland par exemple) ou encore des exploitants de salle de cinéma (c'est vérifié aussi). Bref des personnes qui mettent déjà plus du quintuple du prix d'un SXRD 4K Grand Public dans une machine 2K (bon OK, l'usage n'est pas le même). Mais quand on sait qu'en comparaison A/B, avec un Master DCI 4K (DD de plusieurs To), sur Machine DCI 4K et 2K, dans un angle de visionnage de 45° (donc avec du recul quand même), la différence est anecdotique (dixit Roland, que je crois sans soucis, ayant eu des retours d'autres personnes, exploitants de salle de ciné).....

Si en plus on se dit qu'on n'a même pas de contenu à envoyer aux machines (ou alors anecdotique...), quel est l'intérêt ?...

Autant attendre la sortie du BR 4K (là au moins, on aura une raison valide), et entre temps, les tarifs auront encore été tirés vers le bas, au détriment malheureusement de choses cruciales comme l'optique ou le chemin de lumière :cry: ...

Perso, ma ligne de conduite est toute tracée : Je reste sur du Mono-DLP en 0,95" tant que je n'ai pas de salle dédiée. Une fois la salle faite, je passe au Tri (en DC4 et 0,95"), je continue à mater des films 2K avec mon PCHC dont le rendu me convient parfaitement, même sur 4m de base (testé avec PCHC / Infocus IN83 / Toile tissée de 4,15m), et QUAND on aura du BR 4K démocratisé en dématérialisé et H265, j'enverrai les masters 4K à ma source 2K qui sera à ce moment-là exploitée à 100 % de ces capacités (les masters actuels (sauf quelques rares exceptions) sont très loin d'avoir une résolution fréquentielle de 2K (alors que les DLP 2K peuvent réellement afficher cette réso depuis longtemps....).

Vous pouvez demander à Coxwell, il a testé son NuVision avec un master 4K réel (=> bande-annonce d'Interstellar en 4K) en entrée.
La conclusion est sans appel : Il y avait TOUT à l'écran => Piqué Naturel sans AUCUN traitement, Colorimétrie meilleure, parfaite & saturée, et une profondeur dans les textures encore plus importante. Le tout stock, sans traitement (ni Sharpness, ni DNR, rien).

C'est un élément à méditer :idea: ...

@+
Fan d' Audiard donc : "Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît"

Avatar de l’utilisateur
Syrius
Administrateur
Messages : 4393
Inscription : 21 Oct 2013, 12:28
Localisation : Région Toulousaine

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Syrius » 03 Nov 2015, 14:46

Salut Mustang,

Pour la taille de la matrice, si je me souviensbien c'est du 0,70" de diagonale.
TV : Samsung PS 50A676 Ampli : Nakamichi AV1 + AVP1 Enceintes : Studio Lab (Av: SLB 302 + SUB B01 C : SLB Center02 Ar : SLB Sat02) Paradigm (Caisson : Prestige 1000SW) Sources : Pioneer BDP-320 ; Freebox HD v.5 ; Xbox ONE S

Avatar de l’utilisateur
vévé38
Professionnel
Messages : 5550
Inscription : 19 Fév 2011, 06:00
Localisation : Entre Vienne et Bourgoin Jaillieu
Contact :

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar vévé38 » 03 Nov 2015, 15:11

Syrius a écrit :Salut Mustang,

Pour la taille de la matrice, si je me souviens bien c'est du 0,70" de diagonale.


J'ai lu la même chose.


@Mustang
Quelques infos supplémentaires sur cette puce TI :
- Un prototype a été présenté au CEDIA d'octobre 2015. Les observateurs ont trouvé que le piqué était excellent, comparable à celui des projecteurs 4K Sony.
- La cible tarifaire serait de 5000 € pour un projecteur HDG équipé de cette puce.

Certes, les DLP HDG à puce 0,95" sont des machines fantastiques, mais il n'en reste pas moins qu'un projecteur DLP vers 5000 €, équipé de cette nouvelle puce TI, risque d'intéresser un certain nombre de personnes, surtout si, en plus du piqué, ce projecteur rassemblait d'autres qualités comme le contraste, une colorimétrie juste, une bonne fluidité, un bon équipement, etc.


Hervé

Avatar de l’utilisateur
vévé38
Professionnel
Messages : 5550
Inscription : 19 Fév 2011, 06:00
Localisation : Entre Vienne et Bourgoin Jaillieu
Contact :

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar vévé38 » 03 Nov 2015, 18:36

Soulnight a écrit :L'avis de projectorcentral.com:

http://www.projectorcentral.com/cedia-2 ... K-DLP-Chip

En résumé: l'image 4k était plus précise que sur le Sony VW300es, et bcq plus que l'epson eh-ls10000 et les jvc avec e-shift.

Après, l'objectif utilisé sur le proto DLP 4K était peut-être ultra haut de gamme....

Sinon, sur des patterns 4k, montrant des lignes blanches et noires en alternance, le DLP simuli 4K affiche bien la 4K complète car les miroirs sont extrêmement rapide et au final, on a une VRAIE résolution 4K!

Décidément, les DLP aiment bien joué avec "la rémanence de nos yeux"...après la roue chromatique, le 4K...


J'ai lu l'article de Projectorcentral en entier et je vais essayer de détaillé un plus que Soulnight.

Les points marquants de cet article :
- La puce possède 4,15 million de micro-miroirs, le double par rapport à une puce full HD, mais seulement la moitié par rapport à une vraie matrice 4K. Mais TI utilise la rapidité de ces micro-miroirs afin que l'image soit perçue par nos yeux comme une véritable image 4K.
- Sur des images 4K d'informatique, cette puce a offert un meilleur piqué que le Sony VW300 et un piqué nettement meilleur par rapport à l'Epson LS10000 et les JVC avec leur 4K simulée.
- Sur des vidéos 4K, cette puce a fait jeu égal, en terme de piqué, avec le Sony VW300, et a été au-dessus de l'Epson et des JVC.
- Projectorcentral se pose la question si les futurs modèles de série auront une optique d'aussi bonne qualité que celle du prototype.
- Si le timing est respecté, des modèles de pré-production devraient être présentés au CES en janvier 2016, et les premiers modèles de série devraient être commercialisés à l'été 2016.
- Les prix proposés lors du début de commercialisation devraient être du même ordre que ceux des projecteurs 4K Sony.
- A terme, l'objectif de TI est d'attaquer le marché grand public.


Hervé

Avatar de l’utilisateur
Soulnight
Modérateur
Messages : 3193
Inscription : 20 Déc 2011, 10:53

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Soulnight » 03 Nov 2015, 21:08

Bon résumé ! :-)
Le site pour les tests de projecteurs & le home-cinéma: Projectiondream.com :yes:
Nos derniers tests:
--> Epson EH-TW9300 vs TW7300 vs Epson EH-LS10000: the Battle!
--> Sony VPL-HW65ES
--> JVC DLA-X5000

Avatar de l’utilisateur
Jacky67
Administrateur
Messages : 3381
Inscription : 27 Déc 2013, 13:03
Localisation : Elsass

Re: Texas Instrument développe une puce DLP 4K !

Messagepar Jacky67 » 04 Nov 2015, 01:22

Mustang a écrit :De toute façon, hormis certains besoins spécifiques (Photo, ou sensibilité élevée à l'effet de grille), le 4K est loin d'être une révolution à l'écran (déjà au cinéma, sur des bases de 15 voir 20 m, alors je ne parle même pas en Home-cinéma avec nos bases dépassant rarement 4 m pour les plus larges). Et désolé si j'en choque certains, mais ce constat est le même pour bon nombre de personnes ayant accès à des machines Pro DCI (que ce soit Roland par exemple) ou encore des exploitants de salle de cinéma (c'est vérifié aussi). Bref des personnes qui mettent déjà plus du quintuple du prix d'un SXRD 4K Grand Public dans une machine 2K (bon OK, l'usage n'est pas le même). Mais quand on sait qu'en comparaison A/B, avec un master DCI 4K (DD de plusieurs To), sur des machines DCI 4K et 2K, avec un angle de visionnage de 45° (donc avec du recul quand même), la différence est anecdotique (dixit Roland, que je crois sans soucis, ayant eu des retours d'autres personnes, exploitants de salle de ciné).....

Là, je crois comprendre qu'un master 4K DCI "même sur un écran de 20 m de base, donc à fortiori sur un écran de 4 m de base" diffusé par un projecteur 4K n'apporte quasiment rien de plus que le même master diffusé avec un projecteur 2K.


Mustang a écrit :Vous pouvez demander à Coxwell, il a testé son NuVision avec un master 4K réel (=> bande-annonce d'Interstellar en 4K) en entrée.
La conclusion est sans appel : Il y avait TOUT à l'écran => Piqué Naturel sans AUCUN traitement, Colorimétrie meilleure, parfaite & saturée, et une profondeur dans les textures encore plus importante. Le tout stock, sans traitement (ni Sharpness, ni DNR, rien).

Ici, je crois comprendre que le 4K sur un vidéoprojecteur 4K, ça apporte un énorme plus.


N'y a-t-il pas contradiction ?
Me trompé-je dans mon interprétation ?


Edit :
Bon ben apparemment, OUI, je me trompais car le "NuVision" de cette personne semble en fait être un vidéoprojecteur Full HD.
La partie violette ne serait donc pas une contradiction, mais au contraire une confirmation, de la partie bleue.

Avatar de l’utilisateur
Jacky67
Administrateur
Messages : 3381
Inscription : 27 Déc 2013, 13:03
Localisation : Elsass

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Jacky67 » 04 Nov 2015, 02:57

Les deux choses les plus importantes, expliquées au début de l'article, sont :

- Tout d'abord : c'est un mono chip, donc aucun problème possible de convergence ; alors qu'avec trois chips, la convergence qui déjà n'est jamais parfaite en 2K, est encore plus dure à obtenir avec une définition plus élevée.

- En suite, et c'est encore plus important : une image 4K, constituée alternativement de lignes blanches et noires d'un pixel chacune, diffusée avec cette puce et regardée de près laisse parfaitement voir l'alternance de lignes blanches et noires. La structure de l'image est impeccablement rendue, ça ne bave pas et il n'y a pas de "ghosting".


C'est sur ce deuxième point que je trouve l'explication des "miroirs super rapides" un peu simpliste, ou tout du moins manquant de précision.

Si les miroirs affichent les lignes blanches et noires au même endroit, nos yeux ne devraient-ils pas voir une seule ligne, mais grise ?
Si c'est bien le cas, cela veut dire que les lignes blanches et noires sont affichées les unes sous les autres (comme avec une matrice 4K), mais en alternance (contrairement à une matrice 4K qui les affiche simultanément).

Alors certes, dans un tel cas de figure les miroirs doivent être plus rapides que pour une matrice 4K (puisque dans le même laps de temps, quand la matrice 4K affiche une image complète en une seule fois, ce chip doit afficher deux demie images), mais cette rapidité n'explique pas tout puisqu'il doit en plus y avoir un décalage de l'affichage d'une ligne en hauteur.

Comment ce décalage serait-il obtenu ?
Chaque miroir pourrait-il afficher un pixel d'une ligne impaire puis le pixel d'une ligne paire, par lui-même, selon l'angle qu'il prend ?
Ou serait-ce toute la matrice qui bouge en prenant une position pour les lignes impaires puis une autre position pour les lignes paires ?

Ou est-ce un autre système qui permet de percevoir toutes les lignes de l'image 4K diffusée par cette puce ???

Avatar de l’utilisateur
vévé38
Professionnel
Messages : 5550
Inscription : 19 Fév 2011, 06:00
Localisation : Entre Vienne et Bourgoin Jaillieu
Contact :

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar vévé38 » 04 Nov 2015, 07:21

Jacky67 a écrit :Les deux choses les plus importantes, expliquées au début de l'article, sont :

- Tout d'abord : c'est un mono chip, donc aucun problème possible de convergence ; alors qu'avec trois chips, la convergence qui déjà n'est jamais parfaite en 2K, est encore plus dure à obtenir avec une définition plus élevée.

- En suite, et c'est encore plus important : une image 4K, constituée alternativement de lignes blanches et noires d'un pixel chacune, diffusée avec cette puce et regardée de près laisse parfaitement voir l'alternance de lignes blanches et noires. La structure de l'image est impeccablement rendue, ça ne bave pas et il n'y a pas de "ghosting".


C'est sur ce deuxième point que je trouve l'explication des "miroirs super rapides" un peu simpliste, ou tout du moins manquant de précision.

Si les miroirs affichent les lignes blanches et noires au même endroit, nos yeux ne devraient-ils pas voir une seule ligne, mais grise ?
Si c'est bien le cas, cela veut dire que les lignes blanches et noires sont affichées les unes sous les autres (comme avec une matrice 4K), mais en alternance (contrairement à une matrice 4K qui les affiche simultanément).

Alors certes, dans un tel cas de figure les miroirs doivent être plus rapides que pour une matrice 4K (puisque dans le même laps de temps, quand la matrice 4K affiche une image complète en une seule fois, ce chip doit afficher deux demie images), mais cette rapidité n'explique pas tout puisqu'il doit en plus y avoir un décalage de l'affichage d'une ligne en hauteur.

Comment ce décalage serait-il obtenu ?
Chaque miroir pourrait-il afficher un pixel d'une ligne impaire puis le pixel d'une ligne paire, par lui-même, selon l'angle qu'il prend ?
Ou serait-ce toute la matrice qui bouge en prenant une position pour les lignes impaires puis une autre position pour les lignes paires ?

Ou est-ce un autre système qui permet de percevoir toutes les lignes de l'image 4K diffusée par cette puce ???



Moi non plus je n'ai pas tout compris. La puce DMD dispose d'environ 4 millions de micro-miroirs, mais une résolution 4K nécessite environ 8 millions de pixels. Cela veut-il dire que chaque micro-miroir doit successivement afficher deux pixels ? L'explication n'étant pas claire et détaillée, on a un peu de mal à comprendre.
En tout cas, en attendant de mieux comprendre, le résultat semble au rendez-vous puisque les observateurs au CEDIA ont été conquis. En outre, 4 millions de micro-miroirs c'est déjà le double par rapport à une puce DMD full HD, donc déjà rien que ça doit apporter un gain important.


Hervé

Avatar de l’utilisateur
vévé38
Professionnel
Messages : 5550
Inscription : 19 Fév 2011, 06:00
Localisation : Entre Vienne et Bourgoin Jaillieu
Contact :

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar vévé38 » 04 Nov 2015, 08:11

Cette puce est intéressante car il semblerait qu'elle permette une concurrence tant attendue et crédible aux projecteurs Sony 4K, ce qui aura forcément pour effet de faire baisser les prix des projecteurs 4K dans leur ensemble.
Mais, si cette puce pourrait bien permettre aux DLP de rivaliser, voire de dépasser, le piqué de leurs concurrents Sony, la bataille du contraste est sans doute perdue d'avance. En effet, comme Soulnight nous l'a montré pour son test du Sony VPL-VW520es, ou dans son étude sur les contrastes de projecteurs de différentes technologies, les projecteurs DLP ne peuvent pas rivaliser sur le contraste séquentiel ou sur le contraste à basse luminosité. Pour un projecteur DLP, il est difficile de dépasser un contraste séquentiel natif de 3000:1, là où un Sony VPL-VW520es atteint 15000:1 !
La qualité d'une image 4K ne repose pas uniquement sur la résolution et le piqué, mais aussi sur d'autres critères comme la luminosité, le(s) contraste(s) et la fluidité. Si les projecteurs DLP pourront rivaliser sur quasiment tous les critères essentiels à ce qui fait la qualité d'une image, il leur sera impossible d'être à la hauteur en terme de contraste.


Hervé


Revenir vers « Nouvelles technologies, le futur de l'image »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité