Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

4K, 8K, Laser, etc: on en parle ici !

Modérateur : Les Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
TONITO
Messages : 849
Inscription : 29 Mai 2008, 12:41
Localisation : Braine l'Alleud (Belgium)
Contact :

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar TONITO » 04 Nov 2015, 11:02

Heureusement pour nous, nous ne sommes pas tous omnibulé par le contraste natif,
et pour rappel chaque film possède le sien (choix du réalisateur)
le contraste ansi est pour moi bien plus important, et au final nous en sortant gagnant,
car le prix de ces projos peut descendre en dessous de la barre des 1000 €
J'ai vu tourner dans des salon des Pana, des JVC, et je ne les échanges pas contre mon petit jouet,
comme quoi, les gouts et les couleurs .... :-) :-)

Texas est la seul marque qui pourra nous pondre de la 4K (même non native) pour monsieur tout le monde,
on accepte alors quelques petit désagrément. ;-)
SALLE HYBRIDE (en 6.1): BENQ W2000/PCHC/SCREEN DIY 2,60m/YAMAHA RX-V673/KLIPSCH RF83 RC62 RB61 XW-500D
instal...http://www.cinetson.org/phpBB3/install-f40/install-tonito-t37296.html
gravure sur ardoise personnalisée...http://www.magravure.be/

Avatar de l’utilisateur
Jacky67
Administrateur
Messages : 3353
Inscription : 27 Déc 2013, 13:03
Localisation : Elsass

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Jacky67 » 04 Nov 2015, 13:05

vévé38 a écrit :Moi non plus je n'ai pas tout compris. La puce DMD dispose d'environ 4 millions de micro-miroirs, mais une résolution 4K nécessite environ 8 millions de pixels.
Puisque dans l'article il est question d'une image constituée de lignes noires et blanches d'un pixel, j'ai bêtement imaginé une puce de 3840x1080 miroirs, sans même penser qu'elle pouvait être constituée différemment (1920x2060, ou encore autre chose). :oops:


vévé38 a écrit :Cela veut-il dire que chaque micro-miroir doit successivement afficher deux pixels ?
Là en revanche, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. Mais si quelqu'un à une explication, je suis bien volontiers preneur.

Avatar de l’utilisateur
Mustang
Messages : 56
Inscription : 17 Déc 2011, 02:54
Localisation : Dans le 59 , près de Maubeuge et son Clair de Lune ;)

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Mustang » 04 Nov 2015, 13:45

Un Contraste natif à 3000:1 est certes faible, mais il faut juste s'habituer :wink: .

Sur les très bon DLP 0,95", on arrive à obtenir du 3300 voire 3500:1. Et apparemment, d'après les retours que j'ai pu avoir concernant les Tri-DLP (Sim2 pour ne pas les citer), leur résiduelle est encore meilleure (proche d'un JVC HD1 en terme de ressenti, même si apparemment la technologie DLP ne peut pas arriver à ce genre de contraste, chez Sim2, ils ont trouvé un truc, me demandez pas quoi :hallu: ....).

Rappelez-vous quand même que la référence en terme d'image (en dehors du Studio d'étalonnage, où l'on travaille soit sur du Cathodique Sony BVM, ou du Samsung 800 / 900, ou sur du Tri-DLP pro), c'est quand même le Tri-DLP DCI (qui occupe le parc cinématographique mondial à plus de 90%). Les SXRD 4K étant anecdotique.

De plus, vous pouvez demandez à Coxwell, il a vu un SXRD 4K en salle cinéma, ben..... il préfère de loin un Tri-DLP 2K :roll: .

Il y avait trop peu de dynamique à l'écran avec le SXRD (image molle, terne). Certainement lié au contraste ANSI plus faible du SXRD.

Après, avoir du noir profond, c'est bien. Pour certains films de Science-fiction notamment (Alien and Co).

Mais pour avoir eu les 2 (JVC HD-350 et Samsung SP-A900b / 800b), je préfère de loin une machine avec du 3000:1 et qui sait tenir un gamma élevé (genre 2.5 / 2.6). On arrive à une profondeur d'image et une telle lisibilité dans les scènes à bas IRE que quand on repasse sur un JVC, on a l'impression que tout est bouché. Et l'ANSI élevé du DLP permet de bluffer l'oeil dans les scènes les plus sombres. Et c'est ce qu'a constaté également Coxwell (je le prends en référence car il est d'une exigence peu commune en terme de qualité d'image, et encore plus dans les noirs) quand il a testé le Samsung 900b sur les scènes de tortures genre Harry Potter et les Reliques de la Mort seconde partie (attaque de Poudlard :cry: ...).
Il m'a bien confirmé que le X30 de l'époque ne faisait pas réellement mieux. Et en plus, on était à 38 fL sur 1,80m de base (batcave). Alors à 16 fL, on aurait encore gagné.

Alors certes, on n'a pas des noirs de TT, faut pas rêver. Mais on dispose de bien d'autres avantages, et de façon pérenne dans le temps. Seule la lampe rentre en ligne de compte niveau usure.

@+
Fan d' Audiard donc : "Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît"

Avatar de l’utilisateur
manureva45
Messages : 758
Inscription : 07 Jan 2005, 11:22

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar manureva45 » 05 Nov 2015, 22:03

vévé38 a écrit :Cette puce est intéressante car il semblerait qu'elle permette une concurrence tant attendue et crédible aux projecteurs Sony 4K, ce qui aura forcément pour effet de faire baisser les prix des projecteurs 4K dans leur ensemble.
Mais, si cette puce pourrait bien permettre aux DLP de rivaliser, voire de dépasser, le piqué de leurs concurrents Sony, la bataille du contraste est sans doute perdue d'avance. En effet, comme Soulnight nous l'a montré pour son test du Sony VPL-VW520es, ou dans son étude sur les contrastes de projecteurs de différentes technologies, les projecteurs DLP ne peuvent pas rivaliser sur le contraste séquentiel ou sur le contraste à basse luminosité. Pour un projecteur DLP, il est difficile de dépasser un contraste séquentiel natif de 3000:1, là où un Sony VPL-VW520es atteint 15000:1 !
La qualité d'une image 4K ne repose pas uniquement sur la résolution et le piqué, mais aussi sur d'autres critères comme la luminosité, le(s) contraste(s) et la fluidité. Si les projecteurs DLP pourront rivaliser sur quasiment tous les critères essentiels à ce qui fait la qualité d'une image, il leur sera impossible d'être à la hauteur en terme de contraste.


Hervé


Bonsoir à tous j'ai cru comprendre que cette nouvelle puce DLP serait avec des micro-miroirs d'amplide à 17° contre 12° actuellement, donc meilleur contraste à la clé...?

Avatar de l’utilisateur
Soulnight
Modérateur
Messages : 3193
Inscription : 20 Déc 2011, 10:53

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Soulnight » 05 Nov 2015, 22:04

Oui, j'ai vu ça aussi. Ce serait chouette! :-)
Le site pour les tests de projecteurs & le home-cinéma: Projectiondream.com :yes:
Nos derniers tests:
--> Epson EH-TW9300 vs TW7300 vs Epson EH-LS10000: the Battle!
--> Sony VPL-HW65ES
--> JVC DLA-X5000

thxrd
Professionnel
Messages : 1941
Inscription : 14 Sep 2005, 10:25

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar thxrd » 17 Nov 2015, 20:41

Il ne s'agit pas de "prototype" de shift avec du DLp chez texas ..
Panasonic à presenté il y a maintenant 10 mois à l' ISE : le PT RQ 13K source laser ( phosphore ) tri DLP 1920x1080 avec shift ..
Pour quadrupplement ( et livré depuis ..)

Apres si certains imaginent que l'on fabrique la def et l'acutance de 8 millions de pixels avec 2 millions en les fàisant bouger .. Tant mieux .... Mais pour moi les miracles .. C'est juste à Lourdes ( et encore ,c'est pas sur ..)
On se demande pourquoi tout le monde cherche dans'le meme temps à augmenter le nombre de pixels sur les matrices photos et camera .. meme vers le 8 k .. ( certaines cameras cinema ont introduit un shift aleatoire infime uniquement dans le but de tenter de recreer un peu de "flou" type 35 mm justement !!' ( et quand a dire que c'est convaincant .. Hum ..)

Apres c'est simple .. Tout ceux qui ont eu en main un JVc ou le panasonics peuvent faire l'essai sur des mires 1 pixels pour voir ce que ca amene .. / sauf a remettre en cause le comportement de la vision chez l'humain ..tout mouvement " ajouté " sur des pixels aussi infime soit il , fait perdre de l'accutance c'est a dire rend "flou " / c'est incontournable
C'est d'ailleurs ce qui fait que les plans lents ou les images fixes offrent un piquė largement superieur à des images en mouvements ..et plus ca bouge vite moins c'est "piquė"
Marketing quand tu nous tiens ...au passage cette approche est interdite en cinema

Taille des matrices ( pour infos )
Celle des sony sxrd grand public : 0,74 brut / 0,71 " utile ( y compris sur le 5000 ES qui arrive )
1,51 " utile sur les SXrd cinema sony

Les DLP existent en 0,69 / 0,95/ 0,98 et 1,2" en 1920 ou 2048 suivant les cas d'applis
La 4k fait 1,38" ..

On'peut noter que le rendement lumineux à puissance d'entrée egale et taille de matrice semblable est moitié plus faible environ avec les technos type lcos ( dila / sxrd ect ) que du DLP et encore quand tout va bien

Plus la taille de la matrice est importante plus le rendement lumineux est bon .. ( c'est ce qui a poussé sony à monter ã 1,51" pour "compenser " un peu les grosses pertes de rendement du principe double traversant par rapport au reflectif pur qu'est le DLP .. Mais ca ne suffit pas ..

La comparaison entre les technos actuelles montre que le DLP est celle offrant de loin la meilleure acutance ( et donc le meilleur contraste interpixels ) et de loin ..
Tout les tests montre qu'une matrice 4K de 0,74 sxrd donne une acutance inferieure à une bete 2 K 0,95 " ..


À ce jours le seul moyen de passer vraiment 4K est d'utilîser les matrices cinema ( la 1,38" DLP offrant le meilleur resultat ..
Et evidemment d'avoir une source faisant réellement 4 k ( ce qui n'est pas encore le cas en grand public )
Sony ayant enfin fini par nommer ses pseudos sources 4 k sur serveurs des sources "retraitées en 4 K " ( ce qui en langage clair veut dire : source 2 K scalée en 4 K .. Ce qui n'apporte strictement rien en information spatiale ,ce point ayant egalement ete explicité longuement ..
Les sources qui contiennent réellement 4 K exploitables sont ultra rares , car demandant d'avoir ete filmées en 65 mm / montée en 8 K et descendues sur le master en 4 K
Tout le reste dit 4 K "rėel " ( depuis des cameras numerique 4 K ) est pluto situé entre 2 et 3 K sur le master final ..

De plus au tournage ( capteur ) comme pour la vision humaine ..les 4 k ne peuvent etre existant ou percus que si on est avec un niveau de lumiere dans l'image elevé .. , comme 75 % du temps d'un film on est dans des niveaux allant de tres sombre à "moyen" , les 4 K ne sont pas existant dans la prise au tournage et ne serait pas perceptible pour nous meme si ils existaient ..
Donc en conditions parfaites ( 65mm/ prod 8K / projo cinema ) 4 k sera au mieux perceptible en de rare ocassion d'imge tres lumineuses .. Et evidemment si il y a tres peu de mouvement ...a l'image ..

Tout ceci sont les raisons pour lesquelles quand on fait de réelles comparaisons en vraies conditions , les ecarts ne sont pas forcement tres sensibles entre les 2 .. / apres c'est une aussi en partie ,une question d'angle de vision ( ou de taille d'image , c'est la meme chose )
Mais on ne peut agrandir l'angle de vision de trop sous peine de devoir tres fortement reduire le nombre de spectateur correctement positionnés en terme de son et d'image
D'ou le fait que dans le monde du cinema on continue à sortir de nouveux modeles de projos en simple 2 K .. ( on est moins sensibles au "pipo" ou aux delires techniques .. )
Cordialement
Roland




D'autre part comme expliquė de nombreuse fois le nombre theorique de pixels est une chose ...
Le resultats vue en terme d'acutance et de reso rėelle "vue" completement autre chose ..
Sinon nos tel qui integren jusqu'a 30 meag pixels pour certains ( annoncės .. ) feraient des photos bien meilleures que des full format de 12 ou 15 mega pixels .. hors tout le monde sait que c'es completement le contraire ..

Avatar de l’utilisateur
TONITO
Messages : 849
Inscription : 29 Mai 2008, 12:41
Localisation : Braine l'Alleud (Belgium)
Contact :

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar TONITO » 17 Nov 2015, 22:15

Je vais encore un peu garder mon W1070* low cost alors :-) :-)

*que j'adore ;-)
SALLE HYBRIDE (en 6.1): BENQ W2000/PCHC/SCREEN DIY 2,60m/YAMAHA RX-V673/KLIPSCH RF83 RC62 RB61 XW-500D
instal...http://www.cinetson.org/phpBB3/install-f40/install-tonito-t37296.html
gravure sur ardoise personnalisée...http://www.magravure.be/

Avatar de l’utilisateur
totofcham74
Messages : 874
Inscription : 30 Mai 2014, 13:57
Localisation : Chamonix

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar totofcham74 » 18 Nov 2015, 09:23

une belle mise au point thxrd, merci pour toute ses explications
Goldmund metis 10, full TRIGON x8+hegel HD12x2, dac 10 canaux,SUB1+SUB Jefferson+Tribute+inspiration+opticon lcr x4,sony 520,CINEMASK 0.9,radiance2041,93fulltweaké, oppo 203

thxrd
Professionnel
Messages : 1941
Inscription : 14 Sep 2005, 10:25

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar thxrd » 18 Nov 2015, 12:17

Pas beaucoup de merite en fait ...
J'ai la facilité soit d'avoir pour mon usage perso ce genre de machine , soit de pouvoir les comparer à "tete reposée " / sans aucune contraintes ni redactionelle ( je suis pas plus ou moins journaliste ou redacteur sur des forums ) ni "a priori" positif ou negatif ..
Je fait aussi bien sur des mesures ..mais pas exactement les memes que ce qui se fait habituellement ( avoir l'espace couleurs mesurés sur 4900 ou 256000 points .. Et avec 36 formules qui montrent en fait la meme chose mais sous des aspects graphiques differents..est de mon humble avis d'assez peu d'interet .. ( sauf si on est constructeur ou developpeur et encore ..)
je met au defi qui que ce soit sans la reference à coté et sur une image adaptée et "fixe" de me dire si on est en EBu ou en 709 ou à 6350 K ou 6600 .. Voir meme bien plus en dehors de ces limites que cela
Tout les tests que j'ai effectué meme avec des specialistes de la prod tres entrainés se sont révélés totalement aléatoire en terme de reponses .. Sur ce point
D'autant que comme deja expliqué . L'alignement à delta 0 , qqs chose .. sera completement perdu au bout des qqs dizaines d'heures de fonctionnement ... Et que ces procedures sont uniquement faites pour tenter de corriger la fonction de transfert non lineaire de certaines technologies
D'une part pas mal de constructeurs integrent maintenant des corrections multipoints /3D rendant le projecteur relativement propre du moins quand il est neuf / d'autre part le probleme est que ces technos ne sont pas stable dynamiquement et surtout dans'le temps ..
Quand a la necessité d'avoir un espace rec 2020 !!! ... faudra deja que les sources y soit !! ( et ca c'est pas demain .. )

Ca n'empeche pas de verifier et de calibrer correctement une machine ... Mais sodomiser les diptheres n'amene rien ( en dehors d'enrichir celui qui devellope le soft pour le faire et qui vend une mise à jour chaque année a 500 euros !' ( Calman au hasard )


Je m'interresse beaucoup plus à la fiabilité et la durabilité du produit ../ et sa stabilité dans le temps
avec les projos si on regarde certaines marques on est a une generation'par an pour en fait quasi le meme produit avec à chaque fois des tests et des termes dithyrambiques relegant aux antiquités la generation precedente qui 6 mois avant etait "extraordinaire / le meileur projo du marché ect ect .. ..
Et ces memes projos montrent une vitesse de derive enorme et une durêe de vie rêelle des matrices que je n'ose meme pas citer ( heureusement le public ne s'en sert pas beaucoup en fait , et comme le modele est demodé et a perdu quasi toute valeurs l'annêe suivante .. On s'en fou ...

Donc non seulement je mesure , mais je regarde et simultanement avec des references absolues ( qui sont les
machines de cinema qui servent à visionner / etalonner et verifier en prod ..)
Et je constate ceci ... En gros une machine 2K tri DLP datant de 6 ou 7 ans ( meme plus bien plus ) ridiculise n'importe quelle machine actuelle grand public meme tres chere .. et meme " 4 K
Pire si je fait l'addition du prix de 6 ou 6 gênérations de machine grand public sur ce temps ( disons 1 machine par an pendant 7 ans ) ca permet de se payer une machine 4 K DCi de cinema ( une 23B 4k ou une 4220 ) complete !! ( qui elle peut vraiment montrer 4K visuellement et avec une acutance parfaite )

Bien sur c'est une comparaison pas si simple en terme d'usage mais elle oblige quand meme à reflechir ..
Par exemple :
Sony 1000 Es ensuite 1100 ES et maintenant 5000 Es .. Addition des 3 : plus de 100 k euros ( et l'année prochaine on aura le 5100 ou le 6000 es .... qui relegera à la poubelle le precedent !! )
Ca fait carremment un 4230 .. 4 K ..
Cet aspect des choses oblige à avoir un jugement moins "journalistique " et plus realiste et raisonnable si on est un réel utilisateur ..
( un journaliste ou assimilé ) s'en fou lui ... Il est payé pour ecrire sur ce qui sort .. Donc faut que ca fasse vendre en plus ....
Et generalement les afficionados ou les foromeurs ou les lecteurs .. De bonne foi .. Suivent .. Et discutent du sujet en croyant ce qui se raconte .. Et en partant sur des analyses souvent completement fausses .. Du genre demain on est en rec 2020 .. Et les sources sont en 4K
Du genre le bluray uhd sera en 444 ( ce qui s'ecrivait il y a qqs mois.. ) ect ect ..
Dans un autre monde il existe une regle qui s'appelle : verifier ses sources .... Avant de parler d'un sujet ..

Du meme genre il y a 1 ans et demi ..pour les formats audio "objets " ou tout le monde "savait tout " et devisait meme sur le DTS UHD devenu DTSX ( et neural X ) et ses perfs et ce ce que ca donnait !!! Alors qu'a ce jours il n'est meme pas operationnel encore !! Et evidemment n'est pas "objets " .
Au passage plus aucun forum ne parle d'Atmos .. ( vu que les produits grand public font un atmos ã des années lumiere du cinema et donc de peu d'interet ) / et qui parle encore de 3D en image ??'.
Il serait sans doute plus utile de parler des vraies questions et des vraies limites techniques que de faire croire que l'on connait l'avenir et que demain .." on rase gratis "


Tout ceci fait que en general mes propos sont considérés comme "iconoclastes" par beaucoup , ( et contrariant par ceux qui vendent ) sauf etrangement par ceux qui sont professionnels du cinema ou de l'audio ( et dans ce domaine les delires sont encore pires ) ) .. Qui disent en fait la meme chose que moi ..

Donc de mon humble avis .. Sauf à disposer de sources cinema d'exceptions ( comme specifiées dans mon post precdent ) / d'avoir un angle de vision ultra large ( ou un ecran tres tres grand ) et evidemment de disposer d'un projo qui est capable de projeter rêellement 4 K sur l'ecran ( avec une acutance parfaite ) .. .. La course à l'armement vers le 4 K marketing ( genre regarder netflix qui annonce 4 k !!!! ) est juste l'envie de pouvoir dire : .. "Je suis en 4 K .." ( sans comprendre qu'on'en est loin .)
Roland
Dernière édition par thxrd le 19 Nov 2015, 10:43, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Syrius
Administrateur
Messages : 4345
Inscription : 21 Oct 2013, 12:28
Localisation : Région Toulousaine

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Syrius » 18 Nov 2015, 12:54

Bonjour Roland,

Peut on en déduire que les machines "4K" grand public actuelles permettent d'exploiter correctement les résolutions spaciales 2K ?

Et donc, si oui, cela pourrait expliquer le surcroît de qualité perçu, constaté par les personnes ayant assistées à des démo de VP UHD vs VP FHD.

En d'autres termes, les VP UHD aurait la capacité d'exploiter, de diffuser pleinement les sources 1080p (Bluray) de façon optimale ?
TV : Samsung PS 50A676 Ampli : Nakamichi AV1 + AVP1 Enceintes : Studio Lab (Av: SLB 302 + SUB B01 C : SLB Center02 Ar : SLB Sat02) Paradigm (Caisson : Prestige 1000SW) Sources : Pioneer BDP-320 ; Freebox HD v.5 ; Xbox ONE S

thxrd
Professionnel
Messages : 1941
Inscription : 14 Sep 2005, 10:25

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar thxrd » 18 Nov 2015, 13:47

Tout depend de la techno ..
Il est demontré par diverses etudes et analyse ( et par E Piat sur les forums ) que le pic de traitement utilisé par sony sur les ES se situe entre 1,5 et 1,7 K ..
Grace a ce traitement on a "l'impression " que l'acutance supplément par rapport aux matrices de meme techno en 2 K est liée au fait que l'on a 4K ... Ce qui est ..faux en fait .
Simplement le traitement est inapplicable sur la version 2 K ... Car acutance trop basse ( demontrée vers 1 k 1,2 k )

Encore une fois avec un DLP ( meme non cinema ) l'acutance d'une simple matrice 2 K sera encore legerement superieure à la 4 K avec traitement !! ( et cela sans traitement )
Si sur une matrice DLP 2 K de qualité ( 0,95 et plus ) vous appliquez un traitement bien concu ( genre Darbee par exemple qui est tres semblable a ce que fait Sony en fait ) le ressenti apparaitra encore plus piqué et depassera nettement la puce 4 K petite taille ..

La remarque est toutefois bonne .. On peut dire en simplifiant que les matrices 4 K sony "grand public " permettent une bonne exploitation de la HD ..
Avec une source "réellement 4 K " ( comme decrite dans le post precedent , on retournera ã la case depart .. /
On sera dans le cas des lcos 2 K avec une source 2 K ..: acutance insuffisante )

Il faut comprendre qu'on n'invente pas une information spatiale qui n'existe pas ..dans la source ..
On peut donc juste exploiter correctement l'info presente ou en clair sa reso ou bande passante
Comme avec des sons et des HP pour reproduire une frequence aigue ( ca peut se comparer à la notion de piqué ou d'acutance ) il faut que la bande passante du transducteur le permette .. Si le transducteur s'effondre au dela de 10 kHz par exemple on aura beau "forcer " on aura une mauvaise reproduction / avec de la distortion/ et une enorme perte ..
Avec l'image la limite est donnée par la notion de "transition" entre du noir et du blanc ( que l'on pourrait comparer en simplifiant à la la reponse impulse .. )
Si la reponse impulse de la source est plus rapide que celle du reproducteur .. On comprend tres vite qu'il y aura un probleme ..

La bande passante "vue " ( sa reso ) du projo depend donc de plusieurs points
Bien sur du nombre de pixels physique existant , mais de la faculté de " transition"entre chaque pixel et là ca depend des technos et de la taille ( et le Lcos n'est tres favorisé sur ce point, d'ou pour sony comme je l'ai expliqué la necessité d'avoir etendu ã 1,52 " la taille en matrice DCi ( tout en etant quand meme nettement inferieur en acutance a du 1,38" dlp )
Evidemment avec des petites tailles ,ca le fait pas ..et d'autant moins qu'a surface projeté egale le factuer de "grossissement tique devra etre bien plus fort !! Ce qui evidemment n'arrange rien ..

Si les projos cinemas sont aussi enormes , c'est qu'en fait la taille de la matrice oblige à un chemin optique enorme ( comme en' photo .. )
Malgré tout pour l'instant et pour un certains temps le grand public n'aura pas de sources contenant réellement une reso 4 K
Au mieux ce sera 2,5 K .. .. Donc ca passera ..pas parfaitement mais ca passera
Comme une source Bd de qualité passe sur une matrice 2 K JVC ou sony ou LCD .. En fait l'acutance rroduite est pultot autour de 1/ 1,2 K mais ca passe
Le fait d'avoir un tweeter ou une compression qui est a - 5 /6 dB a 20 kHz et - 40 a 35 kHz et qui reproduit juste correctement le 10/12 kHz n'eeche pas de vivre non plus .. ( joke ..mais ca peut se comparer )
Cordialement
Roland

Emmanuel piat
Messages : 850
Inscription : 22 Oct 2004, 12:14

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Emmanuel piat » 20 Nov 2015, 09:28

C'est une belle synthèse de la situation actuelle.

On peut estimer les très bons BRD à environ 1.5K de réso effective encodée (à l'exception des DA qui peuvent monter encore plus hauts, mais pas systématiquement. Raiponce par exemple est très soft). Pour rendre correctement l'info encodée sur un bon BRD, il faut une machine DLP 2K sérieuse ... Les LCoS 4K commencent tout juste à y arriver. Les LCoS 2K, bien qu'en progrès sensibles sur certains points, en sont tjrs incapables et doivent user d'artifices pour faire croire qu'ils en sont capables. Et tout artifice a ces inconvénients...

Traiter un LCoS 2K est compliqué. J'ai à la maison un LCoS Canon WUX450. C'est un projo d'attente acquis à un prix ridicule (moins cher qu'un Sony 40ES...) qui me permet d'attaquer une grande base (5,40 m). Son optique est réellement excellente pour un produit de cette gamme (il suffit de voir la netteté du bureau de Windows, tous les pixels sont là, bien détourés) mais le rendu global est à des années lumière d'un DLP pro. Par contre, ce qui est bien, c'est qu'on peut débrayer tous les traitements internes pour obtenir en qq sorte son rendu "RAW" sans la moindre triche... et ensuite le traiter correctement via un PC. Évidemment, on ne le transformera pas en un DLP mais on peut s'en approcher d'assez près. Simplement, ce n'est pas facile de le faire correctement, même avec une bonne optique (alors avec une mauvaise, je n'en parle même pas...). j'estime actuellement que j'ai un contraste interpixel qui donne l'illusion d'être identique à celui d'un DLP sur environ 70% de la plage de luminance. Les mires 1 pixels, 2 pixels etc. sont respectées. Le traitement est quasiment invisible pour un oeil non "éduqué" avec un ratio de 1.1 (j'aime avoir une bonne immersion ds l'image). Tout ça au prix de beaucoup d'astuces... (traitement asymétrique en x et y, filtrage qui tient compte de la réponse de l'oeil, expansion-compression, ...). Bref, après beaucoup d'efforts, on arrive à quelque chose qui s'approche de ce que fait un DLP nativement et sans effort... Maintenant, étant donné la base image, le rapport Q/P obtenu est strictement imbattable (et j'en ai mis plus d'un sur le cul...). Reste la résiduelle, un peu élevée. Mais sur ce type de base, on vit avec sans problème : une image de 5 m ne crée pas les mêmes sensations qu'une image de 2,50 m.
Dernière édition par Emmanuel piat le 20 Nov 2015, 09:39, édité 1 fois.

Emmanuel piat
Messages : 850
Inscription : 22 Oct 2004, 12:14

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Emmanuel piat » 20 Nov 2015, 09:38

Avec l'image la limite est donnée par la notion de "transition" entre du noir et du blanc ( que l'on pourrait comparer en simplifiant à la la reponse impulse .. )
Si la reponse impulse de la source est plus rapide que celle du reproducteur .. On comprend tres vite qu'il y aura un probleme ..


Pour préciser les choses, en image, la réponse impulsionnelle est le rendu qu'on obtient avec un dirac 2D, c'est-à-dire un point noir sur un fond blanc (ou l'inverse). Une fois projeté, le point noir a son amplitude grignotée et devient gris (ce grignotage va dépendre de la réponse ANSI du projo et donc de la quantité de blanc mise autour du point noir ainsi que de l'environnement) et il est entourée d'une transition grisée décroissante qui illustre sa limitation fréquentielle (en terme spatial).

A ce petit jeux là, les DLP enfoncent totalement les LCoS... Et quand on sait que la réponse impulsionnelle conditionne tout le rendu du projo (via convolution spatiale), on a vite compris le malaise...

Avatar de l’utilisateur
vévé38
Professionnel
Messages : 5470
Inscription : 19 Fév 2011, 06:00
Localisation : Entre Vienne et Bourgoin Jaillieu
Contact :

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar vévé38 » 20 Nov 2015, 09:48

C'est bien gentil tout ça, mais on finit par ne plus parler du sujet, c'est-à-dire cette puce DLP TI avec simulation 4K.

Pour ma part, je n'ai pas bien compris cette simulation 4K, qui n'a rien à voir avec ce que fait JVC ou Epson. Pour l'instant, on sait que TI utilise la vitesse de commutation des micro-miroirs, mais on n'en sait pas plus.

Je remarque que cette puce dispose de 4 millions de micro-miroirs au lieu de 2 millions, comme c'est le cas pour les puces DLP 0,65". Peut-on penser que cela apporte un vrai plus au piqué de l'image ?



Hervé

Emmanuel piat
Messages : 850
Inscription : 22 Oct 2004, 12:14

Re: Texas Instrument développe une nouvelle puce DLP 4K !

Messagepar Emmanuel piat » 20 Nov 2015, 09:56

Il ne s'agit pas de "prototype" de shift avec du DLp chez texas ..
Panasonic à presenté il y a maintenant 10 mois à l' ISE : le PT RQ 13K source laser ( phosphore ) tri DLP 1920x1080 avec shift ..
Pour quadrupplement ( et livré depuis ..)


Il y a des indices qui laissent à penser que cette nouvelle puce serait identique au proto de la xHD3 produit en 2005 par TI (mais jamais réellement commercialisée) avec une réso 960x1080 en configuration diamant à 45°(comme sur les pico projecteurs DLP "720p") + wobulation.

TI avait produit cette puce à l'époque où il n'arrivait pas à sortir des puces FHD sans un taux de rebut énorme (pas rentable). Puis le process de fab s'étant amélioré, la xHD3 est tombée dans les oubliettes de l'oubli.

Donc cette nouvelle 0.7" de 4M pixels serait une puce de réso 1920x2160 (4147200 miroirs) en config diamant + wobulation. On peut voir une image avec des motifs 1-pixel (lignes parallèles sur un tableur Excel) ici :

http://www.displaydaily.com/display-dai ... the-masses

Il me semble qu'on "devine" la structure diamant malgré la wobulation et la mauvaise qualité de la photo.

Image

Tout ça est évidemment à confirmer...


Revenir vers « Nouvelles technologies, le futur de l'image »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité