1er ampli diy : question diverse

Réalisations personnelles, modification de matériel, dépannage, câbles, Domotique, Smart Home

Modérateurs : JohnHWman, Les Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
TONTON MARC
CONCON MARC
Messages : 3856
Inscription : 07 Juin 2005, 22:24
Localisation : BAS RHIN

Messagepar TONTON MARC » 14 Fév 2007, 18:21

Lamine a écrit :très bien merci, avec la photos je devrait pouvoir m'y retrouver :-)


On peut voir la photo, svp?
Le numérique, c'est un peu comme une poupée gonflable, tu auras beau lui faire des électrochocs, tu ne lui redonneras jamais la vie.

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 14 Fév 2007, 19:01

Je ne l'ai pas eu non plus :-)
désoler

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 14 Fév 2007, 19:10

Bonjour Lamine,

voilà le schéma que j'ai utilisé, avec les références des composants, et quelques photos.
Le tout est logé dans un ancien boitier d'ampli Technics, dont j'ai récupéré façade et boutons.

Cordialement
Francis
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 14 Fév 2007, 19:37

Merci beaucoup Francis, avec ça j'ai plus qu'a trouver les composant et a me lancer !
juste une petite question : y'as t-il des modification a apporter selon l'alimentation ?
(je vois que ton transfo est un 2x24V je pensait prendre un 2x45V pour plus de puissance)

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 14 Fév 2007, 21:41

Ouh-la !

Ne va pas si haut !
Avec un transfo 2x30V tu auras déjà pas loin de +/-45V continu, et le maxi que supporte ce TDA est +/-50V.

Et avec 45V, tu auras un courant crête de 5.6A ! La limitation de courant intervient vers 6.5A sur 8 ohms. Il suffit que ton enceinte montre un petit creux d'impédance, ou une impédance réactive, pour que le TDA se mette en protection.

Avec les +/-35V, j'obtiens plus de 70W dans 8ohms et plus de 100W dans 4 ohms.
Le radiateur devient assez chaud dans ces conditions malgré sa taille (voir photo), alors je ne crois pas qu'il soit utile ni très **secure** d'aller au-delà...
Si tu trouves un transfo 2x26 ou 2x30 ça ira un peu plus loin.

Tu remarqueras que tous les condos inutiles ont été éliminés dans mon schéma, et malgré cela l'offset en sortie reste inférieur à 10mV.
Les alims des étgaes de puissance (22000µF) et celles des étages préampli (2200µF) sont séparées : la diode BYW98 empêche les fluctuations de l'alim **puissance** de se répercuter sur le préamp.

Bon courage pour la réalisation
A+
Francis

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 14 Fév 2007, 22:46

Il va vraiment faloir que je revoit mes faibles notion d'elec moi....
Effectivement ton shéma est épuré et ça me plait (j'aime bien suprimez les superflus :-) ).
Donc 2x30V maxi c'est noter. Pour la chaleur je pense installer le tout dans un volume assez important avec des aérations au dessus et au dessous du radiateur (pour la circulation de l'air).
La séparation des alims des étages préampli et ampli de puissance est égalment un bon point pour ton shéma (et pour le tda7293).

Je pense que je posterait un shéma et les composant choisit pour l'enssemble de mon "projet".
Merci encore !

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 15 Fév 2007, 14:14

Bonjour Lamine,

sur mon schéma, il y a une erreur : la diode BYW98 sur l'alim négative est dessinée à l'envers !
Dans cette position, elle empêche la charge du condo de 2200, et le TDA fume :twisted:

Remet-la vite à l'endroit. :wink:

Remarque : j'ai comparé avec et sans cette séparation, c'est facile il suffit de shunter la diode avec un bout de fil.
C'est l'aération de la scène qui change, en mieux avec la diode de séparation.
A pleine puissance, on a facilement 2 à 3V d'ondulation sur les condos de 22000. Avec la diode, cette ondulation n'est pas transmise aux condos de 2200, qui ne débitent presque rien et sont rechargés à la tension crête, quand les 22000 le sont aussi.

J'ai essayé avec une résistance à la place de la diode, et j'ai fait fumer un TDA, même avec une petite valeur de R. J'avais mis 47 ohms, et au démarrage la charge du 2200 est trop lente, ce qui fait que le driver ne pilote pas les gates des MOS de sortie, qui eux sont alimentés normalement, donc ils conduisent à fond et fument...

Conclusion : diode oui, résistance non. D'autant plus que la diode empêche le 2200 de se décharger dans le 22000, ce que la résistance ne permet pas.

L'alim : le transfo est un 150VA, faute de place. La maquette a tourné avec un torique de 300VA qui ne flanchait pas même à Pmax. Avec ce 150VA, j'ai environ 6V de chute sur les tensions à la Pmax sur 4 ohms, donc 29V au lieu de 35V.
Le redressement est fait avec 4 diodes ultrarapides, MUR820, 8A/200V en boitier To220, visibles sur la photo du transfo.
Filtrage ensuite avec deux condos Co56 de 10000µF/63V. Puis des résistances de 1 ohm permettent de séparer les deux alims des canaux droit et gauche, suivies de 22000µF/40V. Donc 4 réseaux RC en tout, voir photo.
La séparation DG est meilleure comme ça, et la scène stéréo plus ouverte.
Evidemment, les R de 1 ohm font chuter la tension à pleine puissance... (je perds en gros 3V avec ces R et 3V avec le transfo). C'est qualité OU quantité ! :wink:

Tu peux voir aussi deux relais qui commutent les sorties HP, avec poussoirs de commande en façade (ils existaient, je les ai repris).
Un régulo 24V alimenté sur le +35V, avec montée en tension progressive, empêche d'enclencher ces relais avant 30 secondes. C'est un luxe inutile, vu qu'il y a un stand-by intégré au TDA.

En sortie, j'ai mis un réseau RC anti-oscillation 10 ohms + 100nF.

Tu peux voir aussi sur la photo de détail, à gauche du TDA, trois résistances et un strap : j'ai gardé la possibilité de mettre un condo en entrée, et j'ai essayé avec divers condos. Même un excellent condo fait le registre grave un peu retenu, manquant de liberté.

Sans condo, il faut être sûr qu'il n'y a pas de continu en sortie du préampli.
Avec les valeurs de résistances que je donne, les courants d'entrées des broches 2 et 3 ne créent pas d'offset continu, mais si on fait passer la résistance d'entrée à 100k, il apparait un offset de 15-20mV en sortie.

Voilà, n'hésite pas à poser les questions qui te viennent.

Ah, j'oubliais la fiabilité : mon fils utilise cet ampli à des niveaux très élevés, sur de petites enceintes de sono, pour travailler la **batterie**.
Donc ça tourne plusieurs heures par jour depuis 2 ans, avec des puissances de 40-60W, le radiateur est très chaud, 45° environ, mais la protection thermique ne s'est jamais déclenchée.

Cordialement
Francis

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 15 Fév 2007, 21:28

Pour la fiabilité c'est largement suffisant !
en effet je n'écoute que rarement a des puissance élevée (d'ailleur un jour il faudra que je me penche sur le problème de l'écoute à bas niveau) ce qui du coup règle le choix le choix entre qualité et quantitée :-)
Pour la diode : c'est corriger merci :-)

Pour l'alim. je pensais a 500VA pour les avant et la centrale et 300VA pour les deux arrière.(si je fait un 5 cannaux bien sur)

pour le comutateur : je ne pense pas en avoir l'utilitée mais par contre je vais certainement récupérer le correcteur de tonalité et le potentiomètre de volume d'un viel ampli dont je récupérerait égalment le boitier.

pour les questions : allez en vrac :-) :

-Pour l'alim. (ça me parait telment évident que j'ai un doute) les alims des differente voies sont placées en parallèle sur la sortie du transfo (après redressement bien sur )?

- quel est le rôle des résistance de 1 ohms en pratique ?

- Le réseau RC anti-oscillation tu en met un a chaque sortie hp ?

- Donc tu me conseil de ne pas mettre de condo d'entrer, mais comment s'assurer de ne pas avoir de continu sur la sortie du préamp. ?

Pour les résistance : je ne change pas les valeur meme si je prend un transfo de 2*30V ?


j'aurait sans doute plus de question en me lançant dans la conception : j'éspère avoir le temps de faire des shéma ce weekend .
merci encore !

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 16 Fév 2007, 12:55

Bonjour Lamine,

Lamine a écrit : Pour la fiabilité c'est largement suffisant !
en effet je n'écoute que rarement a des puissance élevée


Parfois, avec des enceintes à bas rendement, on est surpris quand on mesure l'amplitudes signaux en régime musical : j'ai vu des BW encaisser jusqu'à 150W en crête, à niveau d'écoute domestique !
Faible rendement et charge réactive, ça demande des pointes de puissance très élevées.


(d'ailleur un jour il faudra que je me penche sur le problème de l'écoute à bas niveau) ce qui du coup règle le choix le choix entre qualité et quantitée :-)


La qualité de reproduction, c'est AUSSI reproduire correctement les crêtes de niveau, sur les attaques. C'est ce qui fait la dynamique. Sur un vrai bon système, en écoute à niveau réaliste, pas nécessairement fort mais disons autour de 75-80dB de niveau moyen, on a souvent des crêtes à 100-105dB sur les attaques de percussion.
Avec des enceintes **bibliothèque** de sensibilité habituelle, 85dB/1W ces crêtes demandent 30 à 60W.

Pour l'alim. je pensais a 500VA pour les avant et la centrale et 300VA pour les deux arrière.(si je fait un 5 canaux bien sur)


500 ça me parait beaucoup ! S'il est vrai que 150VA est un peu limité, 300VA est très bien dimensionné, et 150 devrait suffire pour les voies d'ambiance.

-Pour l'alim. (ça me parait telment évident que j'ai un doute) les alims des differente voies sont placées en parallèle sur la sortie du transfo (après redressement bien sur )?


Les secondaires 24V du transfo sont en série, point milieu à la masse, puis on trouve les redresseurs (4 diodes rapides) suivis de 2 condos de 10000µF/63V.
C'est à partir de là que les alims sont séparées : R-C pour chaque branche de chaque voie. R=1 ohm et C=22000µF.

- quel est le rôle des résistance de 1 ohms en pratique ?


Elles permettent d'isoler les fluctuations de tension qui apparaissent sur une voie, pour ne pas les réinjecter dans l'autre voie. L'aération de la scène stéréo y gagne, la netteté du registre grave aussi.

- Le réseau RC anti-oscillation tu en met un a chaque sortie hp ?

Oui, en parallèle avec le HP, entre borne de sortie 14 et la masse.

- Donc tu me conseille de ne pas mettre de condo d'entrée, mais comment s'assurer de ne pas avoir de continu sur la sortie du préamp. ?


Avec un multimètre ! Tu mesures en position DC calibre 400mV. Il ne devrait pas y avoir plus de 5mV. Beaucoup de préamp du commerce ont un condo de liaison en sortie, donc pas de risque de continu.

Pour les résistances : je ne change pas les valeurs meme si je prend un transfo de 2x30V ?


Je ne sais pas de quelles résistances tu parles ? Si ce sont celles de 1ohm, tu peux laisser cette valeur, c'est un bon compromis : plus petit ça n'isole plus les différentes voies, et plus gros la chute de tension à pleine puissance devient trop forte. J'ai essayé 5 valeurs entre 0,47 et 2,7ohm, et c'est avec 1ohm que ça va le mieux.

Eventuellement, celle de 31.6k permet de régler le gain de l'ampli à 34.6dB, tu peux descendre à 15k pour diminuer le gain de 6dB (donc on arrive à 28dB environ) ou même à 10k et dans ce cas la gain passe à 25dB.
Avec encore moins de gain, tu risques l'instabilité du circuit.

Cordialement
Francis

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 21 Fév 2007, 20:58

très bien ça avance :-)
Encore quelques question sur le choix des composant :

Pour les diodes byw98 quel tension est-ce que je choisit ? (50/100/200V)

Pour les condos : j'ai un peu lut sur le sujet;
je vais juste demander si il est utile de s'orienté vers des marque "audio" (black gate et elna par exemple) ou pas ?

et pour les diode : je peu surdimensioné la tension ou je doit rester proche de sa valeur réel ?

et pour les résistances ? quel type choisir ?
et pour les 6W si je n'en trouve pas je peu prendre des 7W de même valeur ?

je me renseigne encore un peu et je revient à la charge avec plein de question :-)

merci encore

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 22 Fév 2007, 10:08

Bonjour Lamine,

Lamine a écrit :
Pour les diodes byw98 quel tension est-ce que je choisit ? (50/100/200V)


J'ai mis des 200V parce que j'en avais sous la main ! Ce sont les plus courantes et je crois même qu'elles sont un peu moins chères que les 50 ou 100V ?


je vais juste demander si il est utile de s'orienté vers des marque "audio" (black gate et elna par exemple) ou pas ?


Perso, je n'aime pas les BG : ils sont très longs à se rôder avant de sonner correctement, et si tu laisses hors tension trois jours, ils redemandent quelques heures de rodage, d'après ce que j'ai pu constater...
Les Elna Silmic posent moins de soucis : c'est excellent tout de suite.
Cependant, tu auras du mal à trouver des 10000 et surtout des 22000 dans cette gamme.
Les Co56-57 de Philips-BC les BHC-Aérovox, les Rifa sont très bons.

Tu as pu remarquer sur les photos que j'ai mis des Ero MKC 2,2µF en parallèle sur les gros chimiques. Tu peux aussi mettre des SCR 8 ou 10µF c'est encore mieux mais là je navais pas la place et je voulais serrer le budget.

et pour les diodes : je peu surdimensioné la tension ou je doit rester proche de sa valeur réel ?


Si tu trouves de grosses diodes à fort ampérage qui ont le même temps de recouvrement, c'est parfait !
Les Motorola ultra-fast MUR sont très musicales, j'en mets souvent.

et pour les résistances ? quel type choisir ?
et pour les 6W si je n'en trouve pas je peu prendre des 7W de même valeur ?


Oui, peu importe.

Bonne continuation
Francis

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 22 Fév 2007, 17:02


Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 22 Fév 2007, 20:00

Bonsoir Lamine,

J'ai mis les mêmes composants, ça marche !

Sélectronic est très sérieux, mais tu peux peut-être trouver un petit peu moins cher chez Electronique-Diffusion ?
D'un autre côté, si tu groupe tous les composants chez le même fournisseur, tu paieras moins de port.

Je n'ai pas parlé du radiateur : je n'avais pas retrouvé sa référence...
C'est un peigne K300 en alu anodisé noir, de longueur 300mm, section 70 x 40mm, avec 0,5°C / W.

sélectronic ref 70-4474 tarif 29 euros TTC

isolateur Keratherm Multiwatt 22x20 ref 70-9489-3 à 1,50 euros TTC

Il faut bien ça pour une paire de 7293...

A bientôt
Francis

Lamine
Messages : 62
Inscription : 16 Nov 2006, 22:02
Localisation : Besançon (25)

Messagepar Lamine » 23 Fév 2007, 13:05

Ça c'est rassurant !
Pour le radiateur : je pense passer par la récup. J'en ait déjà quelque uns : je regarde ça et je vous tient au courant,
Pour l'isolateur : si je comprend bien puisqu'il est souple il n'y as pas besoin de patte thermique ?
Si c'est le cas c'est très intéressant !

Pour le redressement : tu as opter pour un redressement simple pont par choix ou pour le coté pratique ?


Au fait je viens de me rendre compte d'une chose :
Les condensateurs de 2200uF sont en 50V sur le schéma alors que ce que j'ai trouver chez selectronique sont en 40V c'est suffisant ou il faut que je les trouve en 50V (ou plus) ?

Avatar de l’utilisateur
fr6
Messages : 2079
Inscription : 10 Août 2006, 14:56
Localisation : France nord-est
Contact :

Messagepar fr6 » 23 Fév 2007, 15:37

Bonjour Lamine,

oui, c'est plus propre, plus pratique, plus efficace (meilleure conduction) et... plus cher ! Mais bon : ce n'est pas la plus grosse ligne du budget...

Une remarque : On voit sur la photo en gros plan avec le TDA qu'il ya un canon isolant pour la vis de maintien du TDA.
C'est indispensable ! ça parait évident mais ça va mieux en le disant :wink:

Parfois, ces canons sont un peu longs et ils dépassent derrière la semelle du boitier : un coup de cutter pour ajuster proprement.
Je ne réutilise jamais de vieux canons isolants... superstition ?

Le trou dans le radiateur est PARFAITEMENT ébavuré...
NON, mieux que ça ! regarde ce qu't'as fait !!!!! sagouin !!! :lol: :lol:

E-BA-VU-RE : après perçage et taraudage il y a un **bourrelet** au bords, et si tu laisses comme ça :
- mauvais contact thermique entre semelle du TDA et radiateur.
- la bavure peut percer l'isolateur si tu serres fort... ça fume (semelle à la masse) :evil:
Bon, je plaisante mais c'est le genre de petit détail qui fait ch... après coup.

A bientôt
Francis


Revenir vers « Electronique & Domotique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités