[Rapport signal bruit] Qu'est ce que c'est vraiment ?

Tout ce qui n'a pas sa place dans les forums ci-dessous

Modérateur: Les Modérateurs

[Rapport signal bruit] Qu'est ce que c'est vraiment ?

Messagede Partaille le 23-08-2006 10:51

Voilà ma question : ce fameux rapport signal/bruit, qu'est ce que c'est vraiment ? Est ce que ça joue vraiment sur la musicalité ou la qualité d'un produit ? Plus il est élevé, mieux c'est ?
Pourquoi apprendre à parler anglais, puisque d'ici à une vingtaine d'années, la planète entière parlera breton ?
Avatar de l’utilisateur
Partaille
 
Messages: 31
Inscription: 22-08-2006 08:56

Messagede PIXEL le 23-08-2006 12:12

en fait , pour être dans la réalité physique , il faut parler du rapport "signal PLUS bruit / bruit".

car si on pouvait isoler le signal du bruit , la question ne se poserait plus...

tout traitement de signal ( audio ou autre) engendre du bruit parasite , se souvenir des disques 78 tours ou des vieilles bandes optiques de cinéma.

c'est le rapport sus-rappelé , exprimé en Décibels (pour rappel : 20 log(décimal) de S+B/B , si mesure en TENSION) qui le définie.

plus ce rapport est élevé , meilleur c'est ;-).
Avatar de l’utilisateur
PIXEL
 
Messages: 104
Inscription: 08-08-2006 08:53

Re: [Rapport signal bruit] Qu'est ce que c'est vraiment ?

Messagede Phil* le 23-08-2006 12:14

Partaille a écrit:Voilà ma question : ce fameux rapport signal/bruit, qu'est ce que c'est vraiment ? Est ce que ça joue vraiment sur la musicalité ou la qualité d'un produit ? Plus il est élevé, mieux c'est ?


C'est le seuil de bruit d'un appareil déterminé principalement par le plan de masses et le bruit thermique des composants. Plus il est élevé, plus l'appareil est silencieux. C'est un critère de qualité dans le sens où le circuit est bien étudié sur ce point précis, ça n'influe pas sur la "musicalité" proprement dite, c'est à dire sur la personalité sonore d'un appareil.

Par contre suivant l'efficacité des enceintes, c'est un critère à prendre en compte. Beaucoup d'appareils avec un rapport S/B de 90/95 db sont silencieux sur des enceintes d'efficacité moyenne et paraissent bruyants sur des enceintes d'efficacité élevée.
j'en ai fait l'expérience avec un Densen B100 qui était silencieux sur des enceintes de 93db. Sur des enceintes de 105db, on entendait une ronflette au point d'écoute, sur des enceintes de 112db, ça aurait été carrement insuportable. Et pourtant dans la revues hifi PAV, cet ampli était décrits comme parfaitement silencieux avec un rapport S/N mesuré d'environ 90db… Bonjour les guignols !
Il existe des appareils dont le rapport S/B se situe entre 110 et 120 db, chez Accuphase par exmeple. Beaucoup d'ampli intégrés japonais ont également un rapport S/B supérieur à 100/105 db, ça les empèche pas de sonner comme des casseroles pour certains.
Avatar de l’utilisateur
Phil*
 
Messages: 3105
Inscription: 17-08-2003 22:51
Localisation: Saintes (Charente Maritime)

Messagede labroue le 23-08-2006 12:16

A cela vient s'ajouter le bruit de modulation d'un élément d'une chaine sonore.

Si en production cela donne du caractère, dans un système de reproduction il est indésirable.

Amicalement.
Deux boules Elipson de 30cm avec des HP Focal, posées sur une table dessus leur petit trépied, et être assis sur une chaise à 80 cm de chacune des deux sources + 2 amplificateurs mono Girardin P30 (30 Watt RMS en sortie symétrique sur transformateur).
labroue
 
Messages: 82
Inscription: 19-06-2006 07:41
Localisation: Paris

Messagede Jean_Marc le 23-08-2006 12:36

Bonjour,

Le rapport signal/bruit, est un rapport entre 2 valeurs exprimées en VOLTS : c'est le rapport entre le signal audio (ou video, ou autre) à son niveau nominal et le bruit de fond.

Exemple : sur un matériel quelconque, le niveau de modualation audio nominal est de 0,775 V. En l'absence de signal audio, on mesure un signal erratique parasite appelé BRUIT de 2 mV. Le rapport signal/bruit dans ce cas là sera de 0,775/0,002 = 387,5.

L'oreille n'ayant pas une perception linéaire des sons, afin de pouvoir avoir une échelle correspondant à la physiologie de l'oreille, on exprime ce rapport sous forme logarithmique, et on l'exprime en dB (DECIBEL)

S/N (Signal on noise) = 20 log(signal/bruit). (logarithme décimal)

Dans l'exemple précédant, S/N = 20 log(387,5) = 51,8 dB.

Dans le cas particulier des équipements numériques, il n'y a pas de bruit de fond thermique ou erratique. Il y a par contre un BRUIT DE QUANTIFICATION correspondant au choix d'une valeur numérique forcément arrondie lors de la numérisation (un signal numérique est une suite de nombres, ayant une dimension finie).

Dans ce cas là, S/N = 20 log(2 puissance n), avec n le nombre de bits du système numérique. Pour le CD audio, n= 16 bits, d'où S/N=96 dB. pour le SACD ou DVD audio, n=24 bits , d'où S/N=144 dB.

Les chaines n'étant pas numériques de bout en bout, en particulier au niveaux des amplificateurs du micro et des enceintes acoustiques, on comprendra que la valeur totale du S/N sera unférieure à une telle valeur !

Amicalement. Jean-Marc.
Jean_Marc
 
Messages: 731
Inscription: 21-07-2006 13:04

Messagede Jean_Marc le 23-08-2006 12:38

Bonjour,

Le rapport signal/bruit, est un rapport entre 2 valeurs exprimées en VOLTS : c'est le rapport entre le signal audio (ou video, ou autre) à son niveau nominal et le bruit de fond.

Exemple : sur un matériel quelconque, le niveau de modualation audio nominal est de 0,775 V. En l'absence de signal audio, on mesure un signal erratique parasite appelé BRUIT de 2 mV. Le rapport signal/bruit dans ce cas là sera de 0,775/0,002 = 387,5.

L'oreille n'ayant pas une perception linéaire des sons, afin de pouvoir avoir une échelle correspondant à la physiologie de l'oreille, on exprime ce rapport sous forme logarithmique, et on l'exprime en dB (DECIBEL)

S/N (Signal on noise) = 20 log(signal/bruit). (logarithme décimal)

Dans l'exemple précédant, S/N = 20 log(387,5) = 51,8 dB.

Dans le cas particulier des équipements numériques, il n'y a pas de bruit de fond thermique ou erratique. Il y a par contre un BRUIT DE QUANTIFICATION correspondant au choix d'une valeur numérique forcément arrondie lors de la numérisation (un signal numérique est une suite de nombres, ayant une dimension finie).

Dans ce cas là, S/N = 20 log(2 puissance n), avec n le nombre de bits du système numérique. Pour le CD audio, n= 16 bits, d'où S/N=96 dB. pour le SACD ou DVD audio, n=24 bits , d'où S/N=144 dB.

Les chaines n'étant pas numériques de bout en bout, en particulier au niveaux des amplificateurs du micro et des enceintes acoustiques, on comprendra que la valeur totale du S/N sera unférieure à une telle valeur !

Amicalement. Jean-Marc.
Jean_Marc
 
Messages: 731
Inscription: 21-07-2006 13:04

Messagede Partaille le 23-08-2006 15:23

Merci à tous pour vos réponses éclairées ! J'y vois beaucoup mieux maintenant ! :D
Pourquoi apprendre à parler anglais, puisque d'ici à une vingtaine d'années, la planète entière parlera breton ?
Avatar de l’utilisateur
Partaille
 
Messages: 31
Inscription: 22-08-2006 08:56

Messagede TONTON MARC le 23-08-2006 18:24

Il y a le rapport signal sur bruit en linéaire exprimé en dB et le rapport pondéré en dBA. Le rapport pondéré tient compte de la sensibilité de l'oreille.

Sur les amplis très puissant le rapport est meilleur à cause d'un signal maxi plus fort, mais le bruit peut quant même être gènant à niveau d'écoute normal. Les revues allemandes donnent souvent le rapport signal sur bruit des ampli pour une puissance donnée, par exemple 5 watts.
Avatar de l’utilisateur
TONTON MARC
CONCON MARC
 
Messages: 3856
Inscription: 07-06-2005 20:24
Localisation: BAS RHIN


Retourner vers Audio - Général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron